Morges: le tagueur du gymnase reste sous les verrous

chargement

Justice Le 31 août 2020, il avait tagué son profil Instagram sur une fenêtre de l’établissement scolaire de Marcelin, renvoyant à des vidéos faisant l’apologie de la violence. Le tribunal l’a condamné à la prison pour toute une série d’infractions.

 24.08.2021, 14:48
Premium
Le Tribunal a condamné à la prison ferme un jeune homme faisant notamment l'apologie de la violence sur les réseaux sociaux.

Il voulait briller sur Instagram et être vu comme un dur à cuire auprès des filles, et voilà qu’il se retrouve à l’ombre des murs d’une prison.

Le 31 août 2020, ce jeune Equatorien aujourd’hui âgé de 23 ans avait notamment tagué son profil Instagram public sur une fenêtre du Gymnase de Morges renvoyant à trois vidéos violentes. Il s’était...

À lire aussi...

TribunalMorges: «Je voulais que l’on me voie comme un bad boy»Morges: «Je voulais que l’on me voie comme un bad boy»

Top