Nina Rodin, vertige de la précision

chargement

TRÉLEX Fondatrice de la Trelex Residency, Nina Rodin développe depuis quinze ans une œuvre marquée par le geste pictural, le Japon et l’approche scientifique.

Par maxime.maillard@lacote.ch
 18.05.2018, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Ci-contre, Nina Rodin avec dans les mains son projet de boule composée de 270 unités de «sonobe», une des pièces les plus populaires de l’art du pliage japonais. «ça s’emboîte par trois, ça rend accro». Ci-dessus, détail de l’œuvre aux 1000 papillons d’origami. Chacun d’eux est confectionné dans un papier unique.

La maison est belle, accueillante, sinueuse. Là vécut et mourut le compositeur genevois Jean Binet, qui a donné son nom à la rue de Trélex et à la bâtisse où habite désormais Nina Rodin avec son mari philosophe et leurs trois enfants. L’artiste de 46 ans nous montre la poulie rouillée sous le toit, «il y avait sans...

À lire aussi...

LoisirsLe télésiège de la Dôle fermé à cause du ventLe télésiège de la Dôle fermé à cause du vent

Communales 2021Pourquoi vous ne trouverez pas les communes de La Côte sur smartvotePourquoi vous ne trouverez pas les communes de La Côte sur smartvote

Communales 2021Communales 2021: comment les partis de La Côte financent leur campagneCommunales 2021: comment les partis de La Côte financent leur campagne

SolidaritéLa Municipalité de Marchissy se met aux fourneaux pour ses aînésLa Municipalité de Marchissy se met aux fourneaux pour ses aînés

DépartIsabelle Chevalley quitte la politique pour l'AfriqueIsabelle Chevalley quitte la politique pour l'Afrique

Top