//
 08.10.2019, 18:00

Nyon: l’écriture épicène crispe le Conseil communal

Premium
chargement
Le socialiste De Perrot (premier plan) avait déposé un postulat sur les écritures épicène et inclusive.

Société L’écriture inclusive: un sujet qui a enflammé les débats entre les conseillers communaux nyonnais.

Déçue, la socialiste Chloé Besse l’était lundi soir: la majorité de droite du Conseil communal a refusé que la Municipalité se penche sur l’usage systématique des écritures épicène et inclusive dans les documents administratifs (43 non, 32 oui). «Le langage influence les rapports des genres, tous les linguistes vous le diront», assure-t-elle.

Déçue, la PLR Rachel Cavargna-Debluë, porte-parole...

À lire aussi...

PolitiqueLes Nyonnais paieront plus d’impôts en 2020Les Nyonnais paieront plus d’impôts en 2020

Top