14.10.2019, 20:52

Nyon: «A aucun moment elle ne m’a dit non»

Premium
chargement
Le Tribunal doit trancher un cas de viol présumé.

Tribunal Une Nyonnaise soutient avoir été agressée sexuellement à son domicile, au petit matin du 6 janvier, par un homme qui l’avait raccompagnée après une soirée en ville. Ce dernier nie la contrainte et prétend que la relation était consentie. Il risque 5 ans de prison.

«Faisons chemin ensemble, cela sera plus sûr!». C’est en ces termes qu’un inconnu aurait abordé la plaignante à la sortie d’un club, le 6 janvier dernier, vers 4 heures du matin. Une entrée en matière bien ironique si l’on en croit la suite de la version de la Nyonnaise. Cette nuit-là, elle accepte de cheminer avec cet homme providentiel qui lui propose de la raccompagner à son domicile. A l’intérieur de son...

À lire aussi...

LogementDans leur cluster, ils réinventent la colocationDans leur cluster, ils réinventent la colocation

LogementDans leur cluster, ils réinventent la colocationDans leur cluster, ils réinventent la colocation

TartegninLe Mondial de fondue, un mélange toujours bien relevéLe Mondial de fondue, un mélange toujours bien relevé

TartegninMondial de fondue: Rolle à l’honneur chez les amateursMondial de fondue: Rolle à l’honneur chez les amateurs

UrbanismeNyon: plus de 50 signatures contre les 19 villas prévues par OrllatiNyon: plus de 50 signatures contre les 19 villas prévues par Orllati

Top