Nyon: elle a veillé sur les vestiges romains durant 30 ans

chargement

Culture La conservatrice du Musée romain de Nyon, Véronique Rey-Vodoz, a pris sa retraite fin juin. Entre musique et archéologie, son cœur a longtemps balancé. Retour sur le parcours d’une archéologue passionnée qui a mis du temps à choisir son métier.

 12.07.2021, 17:00
Lecture: 7min
Premium
Véronique Rey-Vodoz aura précisément passé 29 ans et demi à la tête du Musée romain.

En ce début juillet, on l’imaginait en train de profiter des premiers jours de sa retraite. Il n’en est rien: Véronique Rey-Vodoz est encore en train d’arpenter les couloirs du Musée romain de Nyon. «Ce n’est pas que je n’arrive pas à lâcher, nous rassure la désormais ex-conservatrice. Mais j’ai encore des piles de dossiers à trier. J’ai donc négocié une petite rallonge jusqu’à la fin de l’été.»

Il faut dire que de la matière, elle en a accumulé. Elle...

À lire aussi...

NyonLe cygne, cet emblème du Léman mis à l'honneur à NyonLe cygne, cet emblème du Léman mis à l'honneur à Nyon

Terre SainteConseil de Commugny: l’union sacrée retrouvée?Conseil de Commugny: l’union sacrée retrouvée?

Joli gesteMont-sur-Rolle: du raisin dans les boîtes aux lettresMont-sur-Rolle: du raisin dans les boîtes aux lettres

PolitiqueConseil d’Etat vaudois: le PLR mise sur un trio et croit en Isabelle MoretConseil d’Etat vaudois: le PLR mise sur un trio et croit en Isabelle Moret

SpectacleA Gland, Sandrine Viglino explore le monde du voyage avec humourA Gland, Sandrine Viglino explore le monde du voyage avec humour

Top