31.05.2018, 18:27

Nyon: Gerhard Ulrich, fondateur de l’association suisse Appel au peuple, condamné à 600 francs d’amende

Premium
chargement
Gerhard Ulrich a encore animé la vie des tribunaux, en l'occurrence celui de Nyon, ce jeudi.

Tribunal Le fondateur de l’association suisse Appel au peuple a été condamné à 600 francs d’amende. Il a été reconnu coupable de concurrence déloyale et délit manqué de contrainte. Dans sa ligne de mire, un avocat fribourgeois.

Gerhard Ulrich se lève, entonne «Bella ciao» en pleine salle d’audience, le fameux hymne à la résistance, et quitte les lieux en lançant à ses partisans d’Appel au peuple présents à ses côtés: «Venez citoyens honorables. Laissons les délinquants finir leur journée dans leur intimité!» Le président du Tribunal d’arrondissement de La Côte, Lionel Guignard, a tout juste eu le temps d’avertir le prévenu que s’il quittait la salle, il serait jugé en son absence. Auparavant, il avait déjà prié le fondateur de...

À lire aussi...

NyonLe géant des régimes WW (ex-Weight Watchers) veut biffer 110 de ses 170 emplois en SuisseLe géant des régimes WW (ex-Weight Watchers) veut biffer 110 de ses 170 emplois en Suisse

MUSIQUEChœurs et fanfares privés de chômage partiel pour leurs chefsChœurs et fanfares privés de chômage partiel pour leurs chefs

TravailDeux tiers des employés de Weight Watchers licenciésDeux tiers des employés de Weight Watchers licenciés

PhotographieRégion de Nyon: six lauréats pour «la nature près de chez moi»Région de Nyon: six lauréats pour «la nature près de chez moi»

ReligionDimanche, les messes et les cultes devraient reprendre dans le calmeDimanche, les messes et les cultes devraient reprendre dans le calme

Top