14.03.2019, 11:00

Nyon: la viole de gambe pour habiller un conte navajo

Premium
chargement
Marie-Claire Bettens enseigne l'instrument au Conservatoire de l'Ouest vaudois.

CULTURE L’instrument ancien est remis au goût du jour, dimanche, à l’occasion d’un concert jeune public organisé par le Conservatoire de l’Ouest vaudois.

A moins d’avoir manqué le film d’Alain Corneau «Tous les matins du monde», chacun sait à quoi ressemble la viole de gambe. Qu’elle a six cordes et qu’elle se tient, comme son nom l’indique, entre les jambes. En revanche, qui se serait douté qu’elle se décline en différentes tailles et tessitures, dont la basse et le dessus de viole? «C’est un avantage, car on peut ainsi explorer la musique depuis toutes ses places», souligne...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top