08.02.2019, 11:01

Nyon: sur les traces du fantôme d’une icône folk

Premium
chargement
1/2  

CULTURE Avec «A Bright Light», la réalisatrice lausannoise Emmanuelle Antille signe le premier documentaire consacré à l’icône folk disparue en 1993. A voir lundi soir, à Nyon, aux Cinémas Capitole.

Bob Dylan en parlait comme de sa «chanteuse préférée». Karen Dalton, icône folk au destin tragiquement lumineux, dont les origines cherokees ont donné à son chant une profondeur mystique unique. Si, au début des années 1960, la chanteuse rayonna sur la scène du Greenwich Village à New York, elle s’est ensuite comme laissée effacer du monde, s’évanouissant dans la nature du Colorado pour un temps pour fuir les scènes, les studios, la marchandisation.

Elle s’éteindra en 1993...

À lire aussi...

En villeGland a trouvé un moyen pour faire bouger ses jeunesGland a trouvé un moyen pour faire bouger ses jeunes

Action socialeAu décès de sa mère, cette Morgienne a reçu une aide bienvenueAu décès de sa mère, cette Morgienne a reçu une aide bienvenue

Question de droitAccident en vacances: l'agence de voyage est-elle responsable?Accident en vacances: l'agence de voyage est-elle responsable?

COMMERCEA Gland, le Borgeaud pourrait reprendre vie cet automneA Gland, le Borgeaud pourrait reprendre vie cet automne

RecetteGalantine de canard au pesto de persilGalantine de canard au pesto de persil

Top