20.12.2018, 17:41

Pas de sursis pour les antispécistes, jugées coupables du vol de 18 cabris à Rolle

Premium
chargement
Elisa Keller lors de son audience, mardi, a brandi les photos des cabris qu'elle dit avoir sauvés de la mort.

Tribunal Les deux activistes antispécistes qui avaient dérobé 18 cabris dans l’abattoir de Rolle, en mars, ont été reconnues coupables d’appropriation illégitime et de violation de domicile. Elles devront payer des jours-amende, les frais de la cause, ainsi que plus de 11'000 francs à l’éleveur.

Lors du verdict, ce jeudi, la militante antispéciste Elisa Keller était bien seule sur le banc des accusés, en l’absence de sa comparse Delphie M.-L avec qui elle avait enlevé 18 cabris dans l’enceinte de l’abattoir de Rolle, en mars dernier. Le Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte les a reconnues coupables d’appropriation illégitime et de violation de domicile. Elles écopent d’une peine pécuniaire ferme. Le sursis...

À lire aussi...

TribunalIncendie à La Métairie: son auteur reste en détentionIncendie à La Métairie: son auteur reste en détention

VoileLe municipal nyonnais Maurice Gay amendé pour avoir navigué en eaux interditesLe municipal nyonnais Maurice Gay amendé pour avoir navigué en eaux interdites

Espaces vertsNyon: deux vieux marronniers ont été abattus sur «leur» esplanadeNyon: deux vieux marronniers ont été abattus sur «leur» esplanade

ViticultureD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventeraD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventera

PatrimoineLe château de Coppet ne se muera pas en «Disneyland»Le château de Coppet ne se muera pas en «Disneyland»

Top