20.12.2018, 17:41

Pas de sursis pour les antispécistes, jugées coupables du vol de 18 cabris à Rolle

Premium
chargement
Elisa Keller lors de son audience, mardi, a brandi les photos des cabris qu'elle dit avoir sauvés de la mort.

Tribunal Les deux activistes antispécistes qui avaient dérobé 18 cabris dans l’abattoir de Rolle, en mars, ont été reconnues coupables d’appropriation illégitime et de violation de domicile. Elles devront payer des jours-amende, les frais de la cause, ainsi que plus de 11'000 francs à l’éleveur.

Lors du verdict, ce jeudi, la militante antispéciste Elisa Keller était bien seule sur le banc des accusés, en l’absence de sa comparse Delphie M.-L avec qui elle avait enlevé 18 cabris dans l’enceinte de l’abattoir de Rolle, en mars dernier. Le Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte les a reconnues coupables d’appropriation illégitime et de violation de domicile. Elles écopent d’une peine pécuniaire ferme. Le sursis...

À lire aussi...

ThéâtreGland accueille une pièce jeune public qui cartonneGland accueille une pièce jeune public qui cartonne

ManifestationGrogne à l'état civil: «Nous ne sommes pas que des marieuses»Grogne à l'état civil: «Nous ne sommes pas que des marieuses»

LectureLes aînés de Mont-sur-Rolle font leur retour à l’écoleLes aînés de Mont-sur-Rolle font leur retour à l’école

AménagementNyon: aménagement du bord du lac revu en raison d’un projet immobilierNyon: aménagement du bord du lac revu en raison d’un projet immobilier

ClimatLa Municipalité de Crans priée d’être plus verteLa Municipalité de Crans priée d’être plus verte

Top