20.12.2018, 17:41

Pas de sursis pour les antispécistes, jugées coupables du vol de 18 cabris à Rolle

Premium
chargement
Elisa Keller lors de son audience, mardi, a brandi les photos des cabris qu'elle dit avoir sauvés de la mort.

Tribunal Les deux activistes antispécistes qui avaient dérobé 18 cabris dans l’abattoir de Rolle, en mars, ont été reconnues coupables d’appropriation illégitime et de violation de domicile. Elles devront payer des jours-amende, les frais de la cause, ainsi que plus de 11'000 francs à l’éleveur.

Lors du verdict, ce jeudi, la militante antispéciste Elisa Keller était bien seule sur le banc des accusés, en l’absence de sa comparse Delphie M.-L avec qui elle avait enlevé 18 cabris dans l’enceinte de l’abattoir de Rolle, en mars dernier. Le Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte les a reconnues coupables d’appropriation illégitime et de violation de domicile. Elles écopent d’une peine pécuniaire ferme. Le sursis...

À lire aussi...

CirculationA Nyon, plusieurs feux passent à l'orangeA Nyon, plusieurs feux passent à l'orange

SolidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés d’Eva KaufmannCoronavirus: la lettre aux aînés d’Eva Kaufmann

EnseignementEntre profs et élèves, «le plus important, c’est de garder le lien»Entre profs et élèves, «le plus important, c’est de garder le lien»

SolidaritéDes «pros» de la livraison de courses débarquent en Terre SainteDes «pros» de la livraison de courses débarquent en Terre Sainte

CoronavirusVaud: artistes et festivals peuvent demander une aide financièreVaud: artistes et festivals peuvent demander une aide financière

Top