Pas de bancs, pas de requérants, pas de boucans?

chargement

NYON Pour éviter que les réfugiés squattent les banquettes, la Municipalité les a supprimées. Efficace?

  31.08.2012, 00:01
Premium
Un an après la décision de retirer les planches, les requérants - qui n'ont pas souhaité être photographiés - s'asseyent sur les socles. 
AUDREY PIGUET

Un rapide passage par la promenade d'Italie permet de constater une réalité qui voulait être évitée. En effet, une dizaine de requérants habitués des lieux, affalés sur des socles en béton et autres barrières souhaitent la timide bienvenue à chaque passant. Mais où sont donc passés les bancs qui rendaient ces tristes socles un peu moins orphelins? Ils ont...

À lire aussi...

POLITIQUEHausse d’impôts inattendue à CransHausse d’impôts inattendue à Crans

A Crans, les impôts augmenteront

La Municipalité de Crans proposait le statu quo pour les impôts en 2022. Le Conseil communal en a décidé autrement.

  26.10.2021 16:36
Premium

A1Monstre accident sur l’A1 entre Nyon et Gland: les grues redressent le camionMonstre accident sur l’A1 entre Nyon et Gland: les grues redressent le camion

Politique communaleRolle se sépare de sa cheffe des services techniquesRolle se sépare de sa cheffe des services techniques

Rolle se sépare d’une cheffe de service

La désormais ex-responsable des services techniques accumulait les mandats, notamment dans le conseil d’administration...

  26.10.2021 15:45
Premium

SantéL’épuisant syndrome des jambes sans reposL’épuisant syndrome des jambes sans repos

ServiceLa protection civile de Nyon a nommé son nouveau commandantLa protection civile de Nyon a nommé son nouveau commandant

Top