30.01.2019, 19:00

Pendant ses travaux, l’Usine à gaz est toujours de sortie

chargement
Le trio anglais GoGo Penguin fait évoluer le jazz vers des sonorités electro. Il sera en concert à la Salle communale de Nyon le 11 mai prochain.

Nyon L’association culturelle a dévoilé mercredi la suite de son programme hors les murs. Quinze spectacles sont attendus de février à juin prochain dans divers établissements nyonnais.

Depuis l’été dernier et le début de ses travaux de rénovation, l’Usine à gaz continue ses activités en proposant des sorties culturelles hors ses murs. À la galerie «Eeeeh!», à Nyon, mercredi matin, l’association culturelle nyonnaise et sa directrice ad interim Renata Sukiennik ont présenté leur programme de printemps. De février à juin, une quinzaine de spectacles entre musique, théâtre et humour investiront divers établissements du District de Nyon

Le temple de Nyon accueillera notamment les élucubrations folk-rock du musicien chaux-de-fonnier Louis Jucker, le 9 février, pour lancer la saison. Une performance attendue comme «poétique, drôle et harmonieuse», selon les organisateurs. L’homme orchestre américain Colin Stetson (1er avril), explorera quant à lui les sonorités de son saxophone. «Les projets musicaux que l’on propose ont été pensés en prenant en considération l’acoustique du lieu», précise Damien Frei, nouveau programmateur musical depuis que l’Usine agit hors de ses murs. Autres temps forts du temple : la rencontre entre le songwriter anglais Matt Elliott et le trio à cordes Vacarme (21 mars) ou le groupe romain Semilla (22 mars) dans le cadre de la semaine contre le racisme.

Des collaborations

L’Usine à gaz joue surtout une jolie carte en accueillant à Nyon le trio de Manchester en vogue, GoGo Penguin, qui fait évoluer son jazz organique vers des sonorités électroniques. À voir à la Salle communale le 11 mai. Côté humour, le Nyonnais Charles Nouveau se rira du monde du foot avec son spectacle «Hors-Jeu» aux Caves du château de Coppet (23 février), tandis que Robert Sandoz racontera sur scène comment il s’est construit sur des airs populaires dans la pièce «Mon père est une chanson de variété», les 16 et 17 mars au château de Nyon. 

Outre le suivi des travaux et son travail de programmation, l’association profite de cette période transitoire pour travailler sur des collaborations avec d’autres organisateurs culturels de la région tels que La Parenthèse, Les Hivernales, Visions du réel ou encore les Cinémas Capitole. «Notre apport peut être autant de type promotionnel qu’artistique ou technique», détaille Renata Sukiennik. Avant de conclure que l’Usine à gaz espère réinvestir ses lieux d’ici la fin 2020, et présenter un programme plus étoffé au début de l’année 2021.

 

Infos pratiques

Programme «Hors l’Usine» de février à juin 2019
Divers lieux de la région de Nyon
En savoir plus : ​​​​​​​www.usineagaz.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top