15.08.2019, 05:00

A Perroy, Jonah Tardif Blaser fabrique son pain en plein air

Premium
chargement
1/4  

Terroir Boulanger itinérant, Jonah Tardif Blaser fabrique son pain au feu de bois dans un four aménagé sur une remorque. Le Perrolan sillonne les marchés et vend aussi son pain à la Cave Clair-Obscur.

Atypique en terres vaudoises, Jonah Tardif Blaser l’est tout d’abord par son accent québécois chantant. Fraîchement Perrolan, il l’est aussi par son choix de vie radical. Boulanger de formation, il a pris des chemins de traverse et pratique désormais son métier de façon nomade. Pas de magasin-boulangerie donc, pas de sombre cave-laboratoire où pétrir son pain dans la solitude de l’aube naissante, mais un fournil mobile ouvert sur l’extérieur qu’il trimballe au gré...

À lire aussi...

FiscalitéPour un impôt heureux, ces communes veulent se passer du cantonPour un impôt heureux, ces communes veulent se passer du canton

BénévolatUn escape game postapocalyptique imaginé par les scouts de NyonUn escape game postapocalyptique imaginé par les scouts de Nyon

SPORTTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalitéTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalité

SurgelésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnés

Facture péréquativeDenys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»Denys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»

Top