Pour ces PME régionales, le passage à l'an neuf n'a rien d'anodin

chargement

Notre économie Pour trois PME familiales de La Côte, cette fin d’année s’avère être le moment où les rênes de l’entreprise sont transmises à la génération suivante. Dans la carrière d’un entrepreneur, cette passation s’anticipe.

 30.12.2019, 16:00
Lecture: 8min
Premium
1/3  

Le passage à la nouvelle année peut aussi signifier un passage de témoin. Pour certains entrepreneurs de la région, il est venu l’heure de se retirer et de laisser la génération suivante aux commandes de leur entreprise. Un processus souvent entamé il y a plusieurs années. «Quand mon fils Fabien a dit qu’il s'intéressait à reprendre le commerce, j’ai pris les devants et changé la raison individuelle en société anonyme. Cela nous a pris deux ans», relève...

À lire aussi...

SORTIRThéâtre, écriture, concert: 3 idées de sortie pour la fin de la semaineThéâtre, écriture, concert: 3 idées de sortie pour la fin de la semaine

ProjetA Rolle, le Rosey va se doter d’une seconde coupoleA Rolle, le Rosey va se doter d’une seconde coupole

ChanginsA Changins, les restes de slips déterrés révèlent la vie en sous-solA Changins, les restes de slips déterrés révèlent la vie en sous-sol

CultureNyon inaugure un havre de paix au centre-villeNyon inaugure un havre de paix au centre-ville

CarrièreBassins: un dernier Conseil mouvementé pour le syndic Didier LohriBassins: un dernier Conseil mouvementé pour le syndic Didier Lohri

Top