04.02.2020, 05:00
Lecture: 5min

Prangins: ce militant LGBTIQ+ dénonce le dernier coup de pub de Coca-Cola

Premium
chargement
Malgré son activisme pour les droits LGBTIQ+, Marius Diserens a refusé de faire partie de la campagne pour la diversité de Coca-Cola.

Votations fédérales Contacté par Coca-Cola pour effectuer une campagne liée à la votation du 9 février sur l’inscription de l’homophobie dans la norme pénale antiraciste, Marius Diserens a décliné. Cet activiste pour les droits homosexuels, très présent sur les réseaux sociaux, ne goûte pas à la pratique de l’entreprise.

Son allure androgyne avec ses longs cheveux bruns et ses lèvres légèrement teintées de rouge, ainsi que son activisme au sein de la communauté homosexuelle faisaient de Marius Diserens la cible parfaite pour la nouvelle publicité de Coca-Cola. Vous savez, celle qui était partout en Une des journaux gratuits. Sur fond de drapeau arc-en-ciel, une bouteille Coca avec un message pour «une Suisse du vivre ensemble». Dragué par la marque, le Pranginois a refusé de participer à cette opération.

Âgé...

À lire aussi...

AnimationNyon: finies les notes enivrantes à l’heure de l’apéroNyon: finies les notes enivrantes à l’heure de l’apéro

FinancesArnex-sur-Nyon: hausse d’impôt balayéeArnex-sur-Nyon: hausse d’impôt balayée

MusiqueNyon: Sarah McCoy chantera son blues au théâtre de MarensNyon: Sarah McCoy chantera son blues au théâtre de Marens

Sorties de la semaineHumour, musique, conte: nos remèdes contre le blues de l’automneHumour, musique, conte: nos remèdes contre le blues de l’automne

CirculationZones 30: toutes les amendes sont-elles valables?Zones 30: toutes les amendes sont-elles valables?

Top