Prangins conquis, les indiennes s’installent au château pour de bon

chargement

Exposition Après avoir consacré une exposition temporaire au succès colossal, le Musée national dédie un espace permanent à l’histoire de ces tissus venus d’Inde. A voir dès le 8 mai.

 04.05.2021, 19:00
Lecture: 4min
Premium
Une indienne de la première moitié du XVIIIe siècle, confectionnée sur la côte de Coromandel en Inde pour le marché européen.

Après avoir fait l’objet d’une exposition temporaire en 2018, les indiennes sont de retour au Musée national de Prangins. Et cette fois-ci pour un bon bout de temps. A la suite du succès colossal rencontré par la première exposition – même Emmanuel Macron s’était fendu d’une lettre de félicitations – l’institution a en effet décidé de dédier un espace permanent à l’histoire de ces toiles de coton, peintes ou imprimées, que l’Europe s’arrachait aux XVIIe et XVIIIe siècles. Pour en faire...

À lire aussi...

PranginsMusée national: les indiennes, révolution de cotonMusée national: les indiennes, révolution de coton

Les indiennes, révolution de coton

Dans sa nouvelle exposition, le Musée national raconte comment des tissus venus d’Inde ont bouleversé le monde. Et en...

  03.05.2018 10:45
Premium

Musée nationalEmmanuel Macron s’est fendu d’une lettre de félicitations au Château de PranginsEmmanuel Macron s’est fendu d’une lettre de félicitations au Château de Prangins

PranginsChâteau de Prangins: fréquentation record grâce aux «indiennes», qui reviennent pour une expo permanenteChâteau de Prangins: fréquentation record grâce aux «indiennes», qui reviennent pour une expo permanente

RéaménagementsA Prangins, l’avenir de la place du village se dessine sans voituresA Prangins, l’avenir de la place du village se dessine sans voitures

Top