03.09.2019, 17:30

«Notre but n’est nullement d’empêcher les enfants de jouer»

Premium
chargement
La limitation d'usage de la place de jeux faisait l'objet d'un recours d'un voisin. Celui-ci n'a pas obtenu gain de cause et les installations ne seront pas réservées aux écoles, mais conserveront leurs horaires actuels de 8h à 20h.

Prangins Déposée en février, la pétition signée par 70 jeunes de Prangins n’y changera rien. Les terrains de football et basket-ball sont toujours mis à ban de 20h à 8h. C’est un moindre mal, selon la Municipalité qui vient de se voir donner raison par la justice.

Un passage d’une patrouille de Police Nyon Région auprès de cinq enfants qui jouaient au ballon sur la place de jeux des Morettes, dimanche vers 15h, a fait s’échauffer les esprits, sur les réseaux sociaux notamment. Les deux policiers auraient signifié aux petits d’arrêter de jouer au football, selon quelques témoins.

Fréquents passages préventifs

Selon la municipale pranginoise Alice Durgnat-Levi, par ailleurs membre du comité directeur de la police...

À lire aussi...

Nuisances sonoresA Prangins, les mesures antibruit ne font pas taire les critiquesA Prangins, les mesures antibruit ne font pas taire les critiques

NuisancesPrangins: «Ceux qui ne supportent pas le bruit n’ont qu’à déménager!"Prangins: «Ceux qui ne supportent pas le bruit n’ont qu’à déménager!"

NuisancesPrangins: le calme imposé au terrain des Fossés fait grand bruitPrangins: le calme imposé au terrain des Fossés fait grand bruit

INCIVILITESDeux places de jeux pranginoises badigeonnées d’excrémentsDeux places de jeux pranginoises badigeonnées d’excréments

Top