Prangins: une psychiatre accusée à la suite du suicide d'une jeune mère

chargement

JUSTICE Une psychiatre est accusée d’homicide par négligence à la suite du suicide d’une patiente. Elle a comparu mardi devant le Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte, à Nyon.

  31.10.2017, 14:40
Lecture: 5min
Premium
La jeune femme décédée avait été hospitalisée à Prangins.

Quatre ans se sont écoulés depuis les faits. Le mari de la victime débute le récit du drame avec des propos mesurés, calme en apparence. Mais soudain, l’émotion, d’abord maîtrisée, déferle à nouveau, telle une vague, sur cet homme. En ce 20 février 2013, son épouse, jeune maman depuis un mois à peine, met fin à ses jours, en se jetant sur les voies CFF.

Un jour avant le drame, cette médecin généraliste de 36 ans, originaire de...

À lire aussi...

FAIT DIVERSIntervention policière à l'Hôpital de PranginsIntervention policière à l'Hôpital de Prangins

Top