23.08.2016, 23:19

Produits phytosanitaires piégés par des filtres épurateurs biologiques

Premium
chargement
Devant le décanteur (de g. à dr.), Thierry Bagnoud, de la Fondation Gelbert, Jean-François Rubin, de la Maison de la rivière, Jürg Minder, municipal à Vinzel, Nicolas Ecabert et Sylvain Melis, d’ecaVert, et Pascal Boivin, de Hepia.

VINZEL Un projet pilote innovant permet de dépolluer les eaux de ruissellement des terres viticoles ou agricoles.

Malgré les efforts des agriculteurs et des viticulteurs pour diminuer l’usage des produits phytosanitaires dans la lutte contre les maladies des cultures, des résidus des traitements continuent de provoquer des dégâts sur la biofaune aquatique, voire sur l’eau de boisson, lorsqu’ils rejoignent les rivières ou le Léman, par l’effet de l’érosion des sols ou par le ruissellement des...

À lire aussi...

FinancesArnex-sur-Nyon: hausse d’impôt balayéeArnex-sur-Nyon: hausse d’impôt balayée

MusiqueNyon: Sarah McCoy chantera son blues au théâtre de MarensNyon: Sarah McCoy chantera son blues au théâtre de Marens

Sorties de la semaineHumour, musique, conte: nos remèdes contre le blues de l’automneHumour, musique, conte: nos remèdes contre le blues de l’automne

CirculationZones 30: toutes les amendes sont-elles valables?Zones 30: toutes les amendes sont-elles valables?

AnniversaireQuatre saisons pour fêter un siècle au service de l’agriculture vaudoiseQuatre saisons pour fêter un siècle au service de l’agriculture vaudoise

Top