04.06.2020, 05:00

Quelques mesures pour tenter de voir le verre à moitié plein

Premium
chargement
Déjà en difficulté avant la crise sanitaire, les vignerons en subissent de plein fouet les conséquences économiques. Des mesures de soutien public se mettent néanmoins en place.

Viticulture Déjà mal en point avec des caves trop pleines et une concurrence féroce des crus étrangers, le secteur viticole a perdu plusieurs mois de consommation. Des pistes pour garder le vin joyeux.

Nos vignerons n’avaient déjà pas le moral avant la pandémie et le semi-confinement. La fermeture des restaurants durant deux mois et l’annulation des fêtes de l’été qui vient mettent à mal les finances de ce secteur économique. «C’est comme s’il y avait eu deux Covid de suite pour les vins suisses», affirme même le vigneron de Tartegnin Vincent Graenicher, qui refuse néanmoins de céder à la sinistrose.

1. Un coup de pouce fédéral pour vider des caves qui...

À lire aussi...

SoutienCoronavirus: les viticulteurs pourront déclasser les vins AOC en vin de tableCoronavirus: les viticulteurs pourront déclasser les vins AOC en vin de table

consoHausse de la consommation de vin suisseHausse de la consommation de vin suisse

CoronavirusVaud: taxe quasiment supprimée pour les vigneronsVaud: taxe quasiment supprimée pour les vignerons

ViticultureValais, Vaud, Genève et Neuchâtel demandent une action de promotion des vins suissesValais, Vaud, Genève et Neuchâtel demandent une action de promotion des vins suisses

GlandPrésident des vignerons suisse, Frédéric Borloz, a fait face à sa base en colèrePrésident des vignerons suisse, Frédéric Borloz, a fait face à sa base en colère

Top