03.05.2018, 11:31

Rives Publiques saisit la justice contre deux ports de plaisance privés à Nyon et Crans

chargement
Deux ports à proximité de la Villa Tatiana sont dans le viseur de Rives Publiques.

Nyon et Crans L’association Rives Publiques saisit la justice pour contester l’octroi d’une nouvelle concession en faveur de deux ports de plaisance privés sur les rives du Léman, à cheval entre les communes de Crans-près-Céligny et Nyon. Les deux ports de plaisance jouxtent la Villa Tatiana.

Selon Rives publiques, la loi cantonale vaudoise prévoit qu’une concession pour l’usage du domaine public du lac ne peut être renouvelée ou octroyée que si le cheminement piétonnier est aménagé et accessible au public sur les rives. «Tel n’est pas le cas de la Villa Tatiana, qui entrave gravement la réalisation du cheminement piétonnier», dit l’association, dans un communiqué.

La maison de maître Villa Tatiana, l'une des résidences d'Ernesto Bertarelli, est sise à cheval sur les communes de Crans-près-Céligny et Nyon. Elle donne immédiatement sur le lac, par un accès entièrement privatisé. «Elle est agrémentée des deux imposants ports de plaisance d’une emprise de 4850 m2 sur le lac côté Crans-près-Céligny et de 450 m2 côté Nyon, et de diverses transformations lourdes de la rive: murs anti-érosion, jetées et digues remblayées. Un tel aménagement doit obligatoirement faire l’objet d’une concession octroyée par l’Etat de Vaud pour utilisation privée du domaine public du lac Léman», poursuit Rives Publiques, dans son communiqué.

Le syndic de Crans-près-Céligny, Robert Middleton confirme le rôle du Canton, concernant l'octroi des concessions: «Il s’agit d’une compétence entièrement cantonale, rappelle l’élu. C’est au Canton de s’assurer que la servitude compensatoire est conformément inscrite.»

Pas une priorité

Reste que la construction d’un cheminement piétonnier est quant à lui du ressort de la Commune. «Cela ne fait pas partie de nos priorités pour cette législature, concède le syndic. Concernant l’aménagement de nos rives, nous comptons nous concentrer sur le parc du port qui accueille le Caribana. C’est un projet qui sera plus profitable pour les habitants qu’un coûteux cheminement piétonnier.»

Et Robert Middleton d’ajouter qu’une bonne partie des rives communales est située dans une zone écologiquement sensible, notamment concernant l’avifaune et la faune piscicole, et qu’un chemin public ne doit pas entraver les mesures nécessaires à la protection de la biodiversité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PatrimoineLe château de Coppet ne se muera pas en «Disneyland»Le château de Coppet ne se muera pas en «Disneyland»

Arts vivantsDepuis Nyon, le far° tisse des liens dans la régionDepuis Nyon, le far° tisse des liens dans la région

Le far° tisse des liens dans sa région

Dans une édition réinventée à cause de la crise sanitaire, le far° lance des ponts vers les habitants de la région. La...

  09.07.2020 19:00
Premium

CoronavirusLa chasse aux clients non masqués a démarréLa chasse aux clients non masqués a démarré

Mobilité douceVélos en libre-service: «C’est un sérieux coup de pédale»Vélos en libre-service: «C’est un sérieux coup de pédale»

Le réseau PubliBike change de braquet

Quatre stations de vélos en libre-service sont installées ce mois-ci à Rolle, Eysins et Founex. A la fin de l’année, le...

  09.07.2020 17:52
Premium

ChantierA Vich, le centre Coop sera prêt avec plus de six mois d’avanceA Vich, le centre Coop sera prêt avec plus de six mois d’avance

Top