22.12.2011, 00:01

Sa sympathie et son pain manqueront aux villageois

Premium
chargement
Sa sympathie et son pain manqueront aux villageois
GIVRINS

Marie-Thérèse Magnin-Kung, l'épicière-boulangère de Givrins, a décidé de prendre sa retraite à la fin de l'année. Voilà 25 ans qu'elle est le coeur de la commune et qu'elle l'alimente. Au village, tout le monde la connaît. Qu'est-ce qui fait sa notoriété? Ses délicieux pains surprises et canapés qu'elle confectionne, son pain frais et ses pâtisseries, ou encore ses fameuses...

À lire aussi...

PatrimoineA Nyon, l’amphithéâtre va revivre grâce à la 3DA Nyon, l’amphithéâtre va revivre grâce à la 3D

NyonA Nyon, l’expo d’un soir disparaîtra sous les coups de piocheA Nyon, l’expo d’un soir disparaîtra sous les coups de pioche

Vie localeNyon: brunch et marché gratuit au Pré de l’OieNyon: brunch et marché gratuit au Pré de l’Oie

NyonNyon: le soutien à la halle multisport se joue aussi sur le terrainNyon: le soutien à la halle multisport se joue aussi sur le terrain

PatrimoineDeux prix pour la ferme-château du Bois de ChênesDeux prix pour la ferme-château du Bois de Chênes

Top