Tensions et démissions au sein de la protection civile nyonnaise

chargement

District de Nyon Un «événement inadmissible», des audits, des démissions au sein de la direction, sur fond de pandémie: l’année 2020 aura été particulièrement complexe pour la protection civile du district de Nyon, qui sort tout juste de la tourmente.

 16.03.2021, 19:00
Lecture: 5min
Premium
Un événement survenu à la caserne de la protection civile du district de Nyon, à Prangins, en avril 2020 a conduit à des réorganisations internes.

Une double démission de ses autorités: c’est ainsi que s’est soldée l’année 2020 pour la protection civile nyonnaise, après des mois de tourmente. Le 31 décembre, le commandant Luc Mouthon, également syndic de Marchissy, a quitté ses fonctions. Le président du comité de direction Christian Dugon a également choisi de partir. 

Les raisons qui ont conduit à ces départs sont diverses....

À lire aussi...

ServiceCoronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la régionCoronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la région

InquiétudeRecul des effectifs à l’armée et à la protection civile jugé «dramatique»Recul des effectifs à l’armée et à la protection civile jugé «dramatique»

CoronavirusSaint-Prex, QG de «l’opération Covid-2» pour La CôteSaint-Prex, QG de «l’opération Covid-2» pour La Côte

Top