Trois communes de La Côte ne respectent pas la Lex Weber

chargement

Résidences secondaires Trois localités de la région dépassent le taux maximum autorisé, selon les nouvelles statistiques de la Confédération. Elles s’expliquent.

 13.05.2020, 19:30
Lecture: 4min
Premium
Dans les hameaux de Saint-Cergue, comme ici à La Cure, certains chalets deviennent petit à petit des résidences principales.

La sentence est tombée à la fin du mois de mars: trois communes de La Côte comptent trop de résidences secondaires. Ce taux ne devrait pas dépasser les 20%, comme le préconise la Loi fédérale ad hoc, aussi connue sous le nom de Lex Weber, entrée en vigueur en 2016. En Suisse, 371 localités sur les 2202 sont au-dessus de la limite fixée.

Sanction: aucune nouvelle résidence secondaire ne peut être construite dans ces localités....

À lire aussi...

Saint-CergueSaint-Cergue: l’unique station-service sur le point d’être sauvéeSaint-Cergue: l’unique station-service sur le point d’être sauvée

ElectionsCommunales 2021: un municipal, combien ça gagne?Communales 2021: un municipal, combien ça gagne?

Communales 2021Communales 2021: à Chavannes-des-Bois, une cohabitation difficile?Communales 2021: à Chavannes-des-Bois, une cohabitation difficile?

Communales 2021Municipalité de Nyon: une candidate de dernière minute se lance dans la courseMunicipalité de Nyon: une candidate de dernière minute se lance dans la course

TribunalMorges: condamné pour avoir roulé sur la jambe d’un enfantMorges: condamné pour avoir roulé sur la jambe d’un enfant

Top