Un projet largement soutenu

chargement

CHAVANNES-DES-BOIS Salle polyvalente et locaux administratifs communaux à Chavannes-des-Bois.

Par SOPHIE ERBRICH
  28.11.2012, 07:45
Le futur bâtiment, implanté sur une partie de l'abri PC actuel, comprendra au rez une salle polyvalente, un foyer, des cuisines et à l'étage l'administration communale et la salle de la Municipalité. 
DR

info@lacote.ch

Lundi soir, quelques minutes avant le début du Conseil général, le syndic Stephan Comminot avouait entre quatre yeux ressentir une certaine nervosité. En effet, deux projets de grande envergure allaient être présentés, intimement liés l'un à l'autre.

Les élus avaient en effet à se prononcer sur l'octroi d'un crédit de 7,6 millions de francs pour financer la construction du futur bâtiment communal, la salle polyvalente et l'aménagement de la place du village. Ce projet s'avèrait réalisable grâce à la vente par la commune d'une parcelle, présentée le même soir sous forme de préavis. Il s'agit d'un terrain d'une surface de 10 177m 2 , sur lequel seraient construites dix villas jumelles, soit vingt logements ainsi qu'un parking souterrain. Le projet de vente du terrain communal a été présenté par la Municipalité comme une vente à terme conditionnelle avec un droit d'emption entre la commune et John Giulietti, associé à l'architecte David Weibel. Ce droit d'emption est concédé pour le prix de plus de 12 millions, à payer le jour de la signature du transfert. Lors de la signature de l'acte de vente, un acompte de 2 millions sera versé à la commune. La vente de la parcelle a été largement acceptée, par 26 voix favorables contre 5 refus et 7 abstentions.

 

Confiance dans le projet

 

Le préavis concernant le futur bâtiment communal contenait descriptifs, plans architecturaux et détails du financement. "J'appréhendais ce soir l'arrivée de nombreuses personnes désirant se faire assermenter mais n'ayant pas pris connaissance des préavis" , avoue Stéphan Comminot. Mais rien de cela n'a eu lieu. L'assemblée, qui avait déjà vu les maquettes du futur bâtiment en juin dernier en présence des architectes, s'est montrée fort intéressée et plutôt confiante.

Les architectes du bureau Esposito & Javet de Lausanne, lauréats du concours lancé en 2010, ont présenté encore une fois le futur bâtiment, qui s'implantera sur une partie de l'abri PC actuel et sur une nouvelle annexe au niveau du sous-sol, qui contient les locaux techniques et les vestiaires.

Le rez-de-chaussée comprend la salle polyvalente, un foyer et des cuisines. Les baies vitrées du foyer, qui pourront coulisser pour s'ouvrir en été, donnent sur un espace extérieur couvert. A l'étage sont prévus les bureaux de l'administration et la salle de la Municipalité.

Une place de village arborisée et munie de bancs fait aussi partie des plans. Dans un deuxième temps, une crèche est prévue dans un des bâtiments annexes. Quant au parking, il est maintenu sur l'emplacement actuel et comprendra 10 places. " C'est ennuyeux ", a relevé le municipal Luc Henriod en expliquant la difficulté générale à obtenir des places pour les véhicules auprès du Canton dans les projets de construction actuels. "Les usagers pourraient aussi se garer sur le parking du terrain de foot et un Vélopass sera très certainement installé dans une étape ultérieure du projet." Enfin, il a mentionné que les bus scolaires et publics, dont la cadence sera considérablement améliorée dans les années à venir, permettront de se rendre aisément sur place.

 

Démarrage des travaux au printemps 2013

 

Des conseillers ont émis quelques doutes au sujet de la salle polyvalente. Celle-ci est en effet destinée au sport scolaire, mais n'est pas aux normes pour d'éventuelles compétitions sportives. Luc Henriod, membre de la commission de construction, a précisé que c'est bien ce type de salle qui était demandé dans le cahier des charges du concours de projets, les compétitions sportives étant du ressort des communes de Terre Sainte.

Un élu a ajouté que la salle n'était pas uniquement destinée au sport, mais convenait tout à fait à d'autres usages, comme par exemple à l'organisation de repas festifs.

D'autres interrogations ont été posées concernant l'utilité de la salle en cas de fusion des communes de Terre Sainte. Le municipal a souligné le besoin réel d'une plus grande salle dans la commune, les normes actuelles ne permettant pas d'accueillir plus de 50 personnes dans la salle de l'abri. Aux quelques craintes concernant le coût du projet, Luc Henriod a rappelé que la Municipalité avait en général une bonne maîtrise des finances. " Les derniers grands travaux entrepris ont permis à la commune de finir en-dessous des coûts budgétisés dans le préavis ".

Finalement, le Conseil a décidé d'attribuer le crédit demandé pour le bâtiment communal. Le préavis a été accepté avec une seule abstention. Les travaux sont prévus au printemps prochain et la mise en service du bâtiment à la rentrée d'août 2014.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueMontricher a vécu sa première Landsgemeinde sous tente, en plein champMontricher a vécu sa première Landsgemeinde sous tente, en plein champ

FestivalLe beau retour de Paléo qui renaîtra avec Stromae en 2022Le beau retour de Paléo qui renaîtra avec Stromae en 2022

SociétéA Prangins, la gratuité de la plage n’est pas remise en causeA Prangins, la gratuité de la plage n’est pas remise en cause

Gland et régionGland et région: pas de constructions massives avant la nouvelle station d’épurationGland et région: pas de constructions massives avant la nouvelle station d’épuration

Restriction de circulationLa route entre Gimel et Saint-George est ferméeLa route entre Gimel et Saint-George est fermée

Top