Un rebondissement sans conséquence

chargement

MEURTRE DE COINTRIN Les audiences ont été suspendues plusieurs heures vendredi afin qu'un témoin soit interpellé. Après vérifications, il n'est pas suspecté.

Par LAURENT MOREL
  29.05.2012, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Pierre Silvano avait 40 ans lorsqu'il a été tué de deux balles dans la tête la nuit du 25 au 26
novembre 2008. 
DR

lmorel@lacote.ch

Du jamais vu, ou presque. C'est une surprise qui a éclaboussé le procès du meurtre de Cointrin vendredi au Palais de justice de Genève. Un nouvel élément est venu perturber les débats. Une conversation téléphonique entre K., la Rolloise de 38 ans dont le mari Pierre Silvano a été tué de deux balles dans la tête...

À lire aussi...

PoursuiteGland: déploiement de police pour retrouver des fuyardsGland: déploiement de police pour retrouver des fuyards

CriseLa direction du Nyon-Saint-Cergue et des TPN visée par un auditLa direction du Nyon-Saint-Cergue et des TPN visée par un audit

Politique communaleA Perroy, les conseillers seront désormais rémunérésA Perroy, les conseillers seront désormais rémunérés

AuditDysfonctionnements au sein de la direction du Nyon-Saint-Cergue et des TPNDysfonctionnements au sein de la direction du Nyon-Saint-Cergue et des TPN

MobilitéRégion de Nyon: des rabais pour les vélos en libre-serviceRégion de Nyon: des rabais pour les vélos en libre-service

Top