Une enseignante licenciée juste avant la rentrée

chargement
  29.08.2013, 00:01
Premium
Milagros Gomez Bleich ne cache pas son amertume: fin juin, elle avait déjà préparé sa classe, elle connaissait ses horaires. 
SAMUEL FROMHOLD
NYON

Milagros Gomez Bleich ne décolère pas. Professeur de français, latin et grec depuis quatre ans à l'établissement secondaire Nyon Roche Combe, elle a appris, début août, par un courrier laconique de la Direction générale de l'enseignement obligatoire (DGEO), qu'elle ne donnerait plus de cours à la rentrée. Une annonce à laquelle elle ne s'attendait pas. "En juin, j'avais...

À lire aussi...

RestaurantTerrasses et pass Covid: attention aux fausses (très) bonnes idéesTerrasses et pass Covid: attention aux fausses (très) bonnes idées

Finances communalesLes impôts augmenteront à DullyLes impôts augmenteront à Dully

Finances communalesPerroy fait recours contre la facture socialePerroy fait recours contre la facture sociale

FinancesPrangins: débat sur le taux d’imposition jusqu’au bout de la nuit ou presque!Prangins: débat sur le taux d’imposition jusqu’au bout de la nuit ou presque!

SécuritéTerre Sainte a été la cible de cambriolages en sérieTerre Sainte a été la cible de cambriolages en série

Top