Une ferme robotisée pour rester dans le lait et miser sur le bio

chargement

Crassier Le producteur Serge Melly a remis à son fils Thibault une étable entièrement automatisée pour un troupeau doublé. Nourries au fourrage issu du domaine et non stimulées, les laitières en stabulation libre bénéficieront du label au bourgeon dans un peu moins de deux ans.

 02.05.2019, 05:00
Lecture: 5min
Premium
Thibault et Serge Melly devant le robot distribuant le fourage à leurs 60 vaches qui évoluent dans un univers automatisé sur fond de musique classique.

Il y a deux ans, Serge Melly, paysan libre, tentait sans succès d’entrer au gouvernement vaudois. Aujourd’hui, il ne gouverne même plus dans sa ferme de Crassier. Non seulement parce que du haut de ses 65 ans, célébrés le 22 avril, il a cédé son domaine à son fils Thibault, mais en plus le botte-cul et les boilles à lait sont...

À lire aussi...

Monde agricoleVaud: 10 millions sur 5 ans pour la filière du laitVaud: 10 millions sur 5 ans pour la filière du lait

ÉVÉNEMENTSerge Melly cultive la tradition de la désalpeSerge Melly cultive la tradition de la désalpe

FIN DE CAMPAGNESerge Melly est passé par tous ses états avant de fêter sa réélectionSerge Melly est passé par tous ses états avant de fêter sa réélection

EconomieLe prix du lait bio devrait augmenter selon les agriculteursLe prix du lait bio devrait augmenter selon les agriculteurs

Top