15.11.2018, 11:27

Mies vote une hausse d’impôt de 4 points

chargement
Malgré cette hausse, Mies reste une des communes les plus attractives du canton, fiscalement parlant.

Fiscalité A une large majorité, les conseillers communaux myarolans ont validé une hausse de 4 points du taux d’imposition. Cette augmentation a été adoptée pour faire face aux incertitudes des années à venir.

L’impôt communal de Mies va franchir la barre symbolique des 50 points. Mercredi soir, les conseillers communaux ont voté une hausse de 4 points qui fait passer le taux d’imposition à 53. Une augmentation significative qui doit parer à différents scenarii examinés par la Municipalité.

Entre une facture sociale cantonale en constante augmentation et un effort péréquatif toujours plus pesant, la commune de Mies, comme de nombreuses autres dans le district, a finalement décidé d’ajuster son taux d’imposition à la hausse.

Pour l’heure, la commune de Terre Sainte est encore «protégée» par un plafonnement de l’effort péréquatif à 45 points, une mesure mise en place par le canton après que Mies a tiré la sonnette d’alarme sur sa situation et qui devrait durer jusqu’en 2020.

3 questions au syndic de Mies, Pierre-Alain Schmidt

Pierre-Alain Schmidt, votre Conseil a accepté une augmentation du taux d’imposition de 4 points, le faisant passer à 53. Quel est votre sentiment au lendemain du vote?

C’est évidemment très satisfaisant pour la Municipalité et ce d’autant plus qu’il n’y a eu que deux votes négatifs et une abstention. Le Conseil, malgré sa volonté légitime de contrôler les hausses d’impôt, a entendu l’argumentaire de l’exécutif. Les élus ont compris la situation particulière de leur commune et la nécessité de prendre les devants, même si sur le plan cantonal, l’incertitude est de rigueur. Dans le meilleur des cas cette hausse nous permettra de constituer des réserves et si le scénario s’avérait moins à notre avantage nous serons en mesure d’atténuer notre déficit. Alors évidemment, une Municipalité n’est jamais heureuse de voir l’impôt de sa commune augmenter, mais vu le contexte, nous sommes satisfaits.

Ce vote avait également un caractère politique. Etait-ce aussi une façon pour Mies de faire passer un message au canton?

Nous n’avons jamais rechigné à participer à l’effort de solidarité. La péréquation représente une portion considérable de notre budget communal. Cette augmentation montre que l’on fait notre part du travail.

Pensez-vous que le discours de la région soit audible auprès du canton?

Je suis partagé sur la question. D’un côté, la réponse du Conseil d’Etat au manifeste des syndics du district est encourageante et reconnaît l’importance de la région. Mais d’un autre côté, la récente réponse de Monsieur Leuba aux préoccupations d’un député du district me laisse perplexe.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FiscalitéNouvelles mesures pour la péréquation: le syndic de Mies soulagéNouvelles mesures pour la péréquation: le syndic de Mies soulagé

FISCALITÉMies a mal à sa facture péréquativeMies a mal à sa facture péréquative

Mies a mal à sa facture péréquative

La commune de Terre Sainte fait face à une situation fiscale ubuesque. Les rentrées seraient inférieures à la facture...

  09.12.2016 00:01
Premium

Top