Une masterclass pour découvrir les secrets de la programmation de documentaires

chargement

Visions du Réel Comment sélectionne-t-on les films documentaires pour "Visions du réel"? Quel regard critique doit-on porter sur les 3000 films soumis à l'équipe de programmation du festival? Ce sont des questions auxquelles répondra Luciano Barisone, le directeur artistique du festival de cinéma nyonnais le 16 novembre à l'occasion d'une masterclass à l'Usine à Gaz.

 31.10.2016, 16:27
Luciano Barisone va livrer quelques secrets de fabrication de sa sélection programmatique à l'occasion d'une masterclass.

Pour comprendre comment on programme un festival de renommée internationale comme "Visions du Réel", rien de tel qu'une rencontre avec un spécialiste du documentaire de création.

Luciano Barisone va partager avec le public son regard sur le cinéma du réel, de la découverte à la transmission. L'idée est de dévoiler au public quelques secrets du travail de sélection, sur les critères pris en compte pour passer de 3000 films visionnés durant l'année à 180 au final. La classe commence à 20h15, l'ouverture des portes est fixée à 19h45 à l'Usine à Gaz.

C'est l'association des Amis du Festival qui a mis en place cette masterclass. Elle applique un tarif préférentiel pour ses membres (12 francs). Le prix est fixé à 15 francs pour les non-membres.

 

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

InterviewUn jeune élu de Mies à la COP26: «C’est le combat de notre génération»Un jeune élu de Mies à la COP26: «C’est le combat de notre génération»

MusiqueNyon: "Pétrole sanguin", un premier album signé Cargo IndigoNyon: "Pétrole sanguin", un premier album signé Cargo Indigo

Bouquet de chantierA Nyon, l’hôtel Beau-Rivage est hors d’eau et de dangerA Nyon, l’hôtel Beau-Rivage est hors d’eau et de danger

EnvironnementTartegnin plus durable, oui mais individuellementTartegnin plus durable, oui mais individuellement

RestaurationTartegnin devra attendre pour voir se réaliser sa pinteTartegnin devra attendre pour voir se réaliser sa pinte

Top