16.03.2017, 08:30

VIDEO: première journée sans écrans au zoo de la Garenne

chargement
1/26  

 16.03.2017, 08:30 VIDEO: première journée sans écrans au zoo de la Garenne

Déconnexion A l’occasion de la journée sans écrans organisée par le mouvement "Unplugged Kids", des familles sont venues au Zoo de la Garenne pour se déconnecter.

Le mouvement «Unplugged Kids» a organisé sa première journée sans écrans, en collaboration avec le Zoo de la Garenne. Ses représentants Hanne Langmoen et Federico Luna ont bénévolement accueilli les familles tout au long de la journée. Leur but: inciter parents et enfants à se déconnecter le temps d’une journée. Une semaine sans écrans avait déjà été organisée au mois de novembre et quarante familles avaient répondu présentes.

 

Selon «Unplugged Kids», des études prouvent que les enfants passent aujourd’hui en moyenne deux heures par jour devant un écran contre une heure à l’extérieur. Avant la démocratisation du numérique, le temps libre se passait essentiellement à l’extérieur.  «Je suis moi-même papa d’une petite fille de onze mois et même si on ne l’expose pas aux écrans, je constate déjà qu’elle cherche à saisir un téléphone portable resté sur la table par exemple, ça l’attire» confie Federico Luna. Avec sa collègue, il tient cependant à rassurer les parents: le mouvement «Unplugged Kids» n’est pas extrémiste. Il s’agit plutôt d’encourager les familles à diminuer le nombre d’heures passées devant les écrans par les enfants.

Pas d'écran pendant la semaine

 

Du côté des parents justement, la plupart ont découvert l’événement une fois sur place mais tous semblent ravis de cette initiative. Enfants compris, ils sont environ deux-cents à être venus au zoo de la Garenne. Pour les parents de Malachi, Isaiah et Noam, la déconnexion se pratique au quotidien. Chez eux, les enfants ne regardent pas la télé durant la semaine et apprécient beaucoup de se rendre au zoo. Malachi est d’ailleurs passionné par les animaux et a lu de nombreux livres sur le sujet.

 

Kirsty Gordon, elle, a fait le déplacement depuis Divonne-les-Bains. Enseignante dans le secondaire, elle constate que ses élèves ont toujours le réflexe de sortir leur téléphone de leur poche pour vérifier leurs messages. Pour elle, la surexposition aux écrans a un effet direct sur le sommeil, la concentration et les capacités scolaires. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’elle joue le jeu de la déconnexion. «Quand je vais rendre visite à ma grand-mère, je suis complètement déconnectée car elle n’a pas internet» sourit-elle.

 

Chez Jacqueline Cristiano, grand-mère de deux petits-enfants de 2 et 5 ans, le seul moment où ils ont droit aux écrans, c’est quand elle fait la vaisselle. Pour elle, l’initiative du mouvement «Unplugged Kids» est une excellente idée. «Ça me plaît beaucoup. Je voudrais bien lancer une opération comme celle-ci dans la Vallée de Joux» rêve-t-elle.


À lire aussi...

LE VAUDEt de 100 000 visiteurs à la Garenne!Et de 100 000 visiteurs à la Garenne!

Top