Vaud Libre lance Serge Melly dans la course au gouvernement vaudois

chargement

Candidat Le syndic de Crassier et député, Serge Melly, portera l'étendard du groupement des partis politiques indépendants dans la course au Conseil d'Etat. Elu au parlement vaudois sous l'étiquette radicale en 1998, il est sorti des rangs du PLR en 2014.

  31.10.2016, 14:25
Serge Melly siège au Grand Conseil depuis 1998. Il est syndic de Crassier pour la deuxième fois depuis 2011 après avoir conduit les destinées du village frontalier de 1994 à 2006.

Après Isabelle Chevalley (Verts libéraux) et Nuria Gorrite (sortante, socialiste), une nouvelle personnalité de La Côte annonce sa candidature au gouvernement vaudois. Samedi dernier, Vaud Libre a décidé de lancer un candidat et a ainsi adoubé Serge Melly. L'agriculteur âgé de 62 ans, syndic de Crassier et député indépendant, a été désigné par acclamations puis par vote de confirmation (unanimité moins une abstention). L'assemblée a été séduite par "ses convictions politiques et humanistes, son charisme et son expérience politique", indique le communiqué de Vaud Libre.

Pas de rapprochement avec l'UDC

Agriculteur, député depuis 1998, syndic de Crassier, Serge Melly a quitté le PLR il y a trois ans. La perspective d'une alliance de mon parti avec l'UDC n'était "pas supportable", indique-t-il lundi à l'ats.

La candidature s'explique par une volonté de visibilité, mais pas seulement. Serge Melly veut défendre les positions centristes sur des thèmes comme "les problèmes scolaires, avec une volonté de corriger la LEO (Loi sur l'enseignement obligatoire), ou sur l'aménagement du territoire". En dehors de "l'éternel clivage gauche-droite."

Affaire des "523"

Serge Melly est connu également pour son engagement en faveur des Réfugiés. En juillet 2005, le Grand Conseil a adopté sa motion qui demandait au gouvernement de suspendre les renvois des déboutés du groupe des "523".

Pour le Grand Conseil, Vaud Libre a décidé de présenter des candidats dans au moins sept districts lors des élections cantonales du 30 avril. Vaud Libre compte actuellement deux sièges au Grand Conseil, ceux de Jérôme Christen et de Serge Melly. Il espère en décrocher deux ou trois supplémentaires.

Aussi un PDC

Autre parti principal de l'Alliance du Centre au Parlement vaudois, le Parti démocrate-chrétien (PDC) va aussi lancer un candidat à l'élection au gouvernement. Il se réunit mercredi soir pour le désigner. Et certains sussurrent que cela pourrait donner lieu à une quatrième candidature de La Côte.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CRASSIERSerge Melly claque la porte du PLRSerge Melly claque la porte du PLR

CantonalesConseil d'Etat: la Saint-Georgeaise Isabelle Chevalley s'intéresse au ChâteauConseil d'Etat: la Saint-Georgeaise Isabelle Chevalley s'intéresse au Château

Politique cantonaleElections cantonales: la conseillère d'Etat socialiste Nuria Gorrite veut rempilerElections cantonales: la conseillère d'Etat socialiste Nuria Gorrite veut rempiler

Top