18.09.2018, 14:28

Vinzel veut prendre le train de la dépollution naturelle

Premium
chargement
Trois murs filtrant les produits phytosanitaires ont été installés dans un ancien décanteur.

Environnement Un système de dépollution naturelle des eaux de surface, mis au point à Vinzel, intéresse les CFF. L’épurateur biologique sera testé entre les voies CFF à Renens, dès cet automne.

«Vinzel va faire des petits!», s’est exclamé Pascal Boivin mardi soir. Le professeur à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia) de Genève et Jean-François Rubin, directeur de la Maison de la Rivière, ainsi qu’une collaboratrice, sont venus présenter aux conseillers généraux un bilan du projet pilote innovant intitulé Agri-Fisch. Il s’achève cette année après quatre ans de recherches et de tests. 

A Vinzel, un ancien décanteur a été transformé en un véritable filtre et épurateur biologique. Il capte et...

Top