Epic’festival de Morges: quand les femmes se battent à l’épée

chargement

Reconstitution Ce week-end, les fans d’aventures chevaleresques ont rendez-vous au château de Morges pour la 10e édition de l’Epic’festival. Les femmes sont à l’honneur, toutes d’armures revêtues. Le public a aussi pu brandir des armes. Reportage entre deux coups de canon.

 09.10.2021, 18:46
Lecture: 5min
Premium
Julie Nissille fait partie du groupe Cinerea Aquila. Avec ses camarades, elle a réalisé d'impressionnantes démonstrations de tir et de combats aux armes médiévales.

La mèche allumée au-dessus du canon, Aurélie Lienhardt attend l’ordre de son chef. «Feu!» hurle Damien Stouder. Le petit engin explose dans un bruit de tonnerre. La détonation fait sursauter le public, réuni dans la cour du château de Morges pour la 10e édition de l’Epic’festival, qui a lieu tout le week-end. Pour les passionnés d’histoires de cape et d’épée, c’est le rendez-vous à ne pas manquer. 

Trois jeunes femmes s’arment d’arquebuses, des sortes de longs...

À lire aussi...

AnalyseLes communes romandes sont-elles en cybersécurité?Les communes romandes sont-elles en cybersécurité?

SpectaclesMademoiselle F. fête ses 10 ans à CrassierMademoiselle F. fête ses 10 ans à Crassier

VaudRentrée politique du PLR: Broulis garde encore le suspenseRentrée politique du PLR: Broulis garde encore le suspense

DéfiIls veulent relier le glacier du Rhône à la Méditerranée en kayakIls veulent relier le glacier du Rhône à la Méditerranée en kayak

EnvironnementMormont: une zadiste porte plainte contre la policeMormont: une zadiste porte plainte contre la police

Top