29.01.2020, 14:32

Braquage d’une Coop à Lancy: tentative d’assassinat pas retenue

chargement
Les faits remontent à 2016 quand deux hommes avaient braqué la Coop des Palettes à Lancy.

Justice Le Tribunal criminel de Genève n’a pas retenu l’accusation de la tentative d’assassinat à l’encontre des deux braqueurs de la Coop des Palettes, au cours de laquelle deux personnes avaient été blessées par balle.

Deux hommes de 25 et 23 ans, qui avaient braqué une Coop, à Lancy, en février 2016, faisant feu quatre fois et blessant deux personnes, ont été condamnés mercredi à 8 et 9 ans de prison. Le tribunal criminel de Genève n’a pas retenu la tentative d’assassinat.

La faute des deux prévenus est très grave, a fait savoir le président de la cour Fabrice Roch, soulignant «le caractère glaçant» de leur acte. Les accusés ont fait usage de violence gratuitement et inutilement tirant dans le magasin alors que personne ne s’opposait à eux et ne les menaçait.
Les deux hommes ont attaqué un commerce de leur quartier, qu’il leur arrivait même de fréquenter. Leur mobile «futile» se résumait à l’appât du gain. Ils voulaient disposer d’argent à dépenser lors de leurs soirées pour «paraître» vis-à-vis des autres. L’un des braqueurs a attaqué deux mois plus tard une station-service.

Les juges n’ont cependant pas retenu la tentative d’assassinat comme le demandait le Ministère public, qui avait requis une peine de 12 ans de réclusion à l’encontre des deux accusés. L’intention homicide n’a pas pu être démontrée. «Il n’y a pas eu la volonté de tuer», a expliqué Arnaud Moutinot, l’avocat d’un des braqueurs.

Prise de conscience

A la décharge des deux prévenus, les juges ont retenu leur jeune âge au moment des faits, soit 21 et 19 ans, leur évolution, après trois ans et demi de détention préventive, qui a conduit au début d’une prise de conscience. Pour un brigandage qualifié, la peine plancher est de 5 ans de prison.

Le tireur a écopé d’une peine un peu plus légère que son complice, qui n’était pourtant pas armé. «Mon client a été plus lourdement sanctionné, car il a ensuite participé à l’attaque d’une station-service», a expliqué M.Moutinot. L’avocat n’a pas exclu de recourir contre ce jugement.

Trois autres prévenus comparaissaient devant le Tribunal criminel de Genève. Deux pour avoir pris part, avec l’un des principaux accusés, à l’attaque de la station-service et le troisième pour avoir fourni l’arme ayant servi au braquage de la Coop. Les peines qui leur ont été infligées leur évitent un retour en prison.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CriminalitéGenève: 2 blessés par balles suite à un brigandage dans un supermarché du Grand-LancyGenève: 2 blessés par balles suite à un brigandage dans un supermarché du Grand-Lancy

2 blessés par balles à Genève

Deux personnes qui se trouvaient dans un magasin du quartier des Palettes (Grand-Lancy), à Genève, ont été blessées par...

  25.02.2016 21:34

Top