Difficile d'accéder à Genève, terre de sommets, toujours plus sécurisée

chargement

Biden-Poutine La Cité de Calvin se replace sous les projecteurs diplomatiques au prix de gros efforts policiers et militaires. La rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine rappelle le face-à-face entre Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev en 1985.

 15.06.2021, 05:00
Lecture: 6min
Premium
Genève est placé sous haute sécurité. Certains quartiers sont impossibles d'accès et la navigation est interdite, particulièrement demain, journée de la rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine.

En juillet 1955, pour la Conférence des Quatre Grands, qui réunissait Dwight Eisenhower, président des Etats-Unis, Anthony Eden, premier ministre britannique, Edgar Faure, président du Conseil de la République française et Nikolaï Boulganine, président du Conseil des ministres de l’URSS, la sécurité était assurée par… deux gendarmes en faction devant le Palais Eynard à Genève.

La Côte moins touchée qu’en...

À lire aussi...

Reagan-GorbatchevEn marge du sommet USA-URSS de 1985, La Côte accueillait les «premières dames»En marge du sommet USA-URSS de 1985, La Côte accueillait les «premières dames»

SécuritéDepuis les champs de La Côte, on veille sur Biden et PoutineDepuis les champs de La Côte, on veille sur Biden et Poutine

Top