François Longchamp prend la présidence du gouvernement genevois

chargement

politique Le ministre libéral-radical François Longchamp assumera la fonction de président du Conseil d'état genevois jusqu'en 2018.

  27.11.2013, 18:53
Francois Longchamp assumera la fonction de président du Conseil d'état genevois jusqu'en 2018.

Le conseiller d'Etat François Longchamp assumera la fonction de président du gouvernement genevois jusqu'en 2018. Conformément à la nouvelle constitution, un département ad hoc a été créé. Les sept départements actuels ont été réorganisés et attribués aux six autres magistrats.

Réunis en conclave sous la présidence du magistrat PLR, doyen de fonction, les conseillers d'Etat élus le 10 novembre ont dû définir les contours, non précisés dans la constitution, de ce Département présidentiel (DP). Celui-ci s'occupera des relations extérieures, des relations avec la Genève internationale et les communes genevoises, a indiqué mercredi devant les médias François Longchamp.

Le DP regroupera de nombreuses fonctions transversales, comme la surveillance des communes, le bureau de l'Amiable Compositeur, la promotion de l'égalité, l'Office cantonal des statistiques et les Archives d'Etat. Il lui reviendra aussi d'initier le projet de réforme de la gouvernance des établissements publics et la réflexion sur la répartition des tâches entre le canton et les communes.

"Les enjeux de gouvernance vont prendre de l'importance dans les prochaines années, qui seront difficiles d'un point de vue budgétaire, notamment", a relevé M. Longchamp. Avec cinq nouveaux conseillers d'Etat, une situation inédite depuis 50 ans, et un magistrat en place depuis un an et demi, le président devra également assurer la continuité de la culture gouvernementale.

Départements redessinés

Conséquence: les sept départements actuels n'en feront plus que six. Ils ont été redessinés autour de l'organisation des politiques publiques. "Nous avons tenu compte des signaux envoyés par le Grand Conseil et l'Assemblée constituante par rapport aux éléments défaillants dans l'organisation de l'Etat", a souligné le président du conclave.

Seul le Département de l'instruction publique, de la culture et des sports (DIP) n'a pas été retouché. Attribué à Anne Emery-Torracinta, la seule femme du nouveau gouvernement, il reste en mains socialistes. Le nouveau conseiller d'Etat PDC Serge Dal Busco hérite du Département des finances (DF), légèrement redessiné.

Le magistrat sortant PLR Pierre Maudet conserve le Département de la sécurité, auquel s'ajoutent l'Economie (DSE) et la supervision de l'Aéroport de Genève. Il perd l'Energie et les Services industriels, qui passent dans le Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE). Celui-ci sera dirigé par le Vert Antonio Hodgers, qui succède à ce poste à M. Longchamp (Département de l'urbanisme).

Autre nouvel élu, le PDC Luc Barthassat sera en charge du nouveau Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), l'actuel Département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement. Quant à l'ex-conseiller national MCG Mauro Poggia, il dirigera le Département de l'emploi, des affaires sociales et de la Santé (DEAS), une organisation qui existe dans la plupart des cantons.

"Ambiance constructive"

"Personne n'a été forcé à assumer des responsabilités qu'il ne voulait pas", a commenté François Longchamp, relevant que trois réunions, "dans une ambiance extrêmement constructive et cordiale", ont suffi, contre sept en 2009. Conformément à la nouvelle constitution, cette réorganisation sera soumise sous forme de résolution au Grand Conseil lors de sa session de décembre.

Le conclave a, par ailleurs, reconduit à l'unanimité la chancelière d'Etat Anja Wyden Guelpa dans ses fonctions. La Chancellerie servira de secrétariat général du DP, tout en restant au service du reste du Conseil d'Etat.

Le nouveau gouvernement prêtera serment le 10 décembre à la cathédrale St-Pierre. D'ici là, ses membres se réuniront à deux reprises afin de définir les principes de l'action gouvernementale de la prochaine législature qui seront détaillés dans le discours de St-Pierre. Le programme de législature sera ensuite déposé dans un délai de six mois.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

GenèveGenève: les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissiblesGenève: les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissibles

FootballVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prisonVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prison

JusticeProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantageProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantage

FéminismeGenève: concerts et tables rondes pour les CréativesGenève: concerts et tables rondes pour les Créatives

RevirementLe Salon de l’auto de Genève 2022 annuléLe Salon de l’auto de Genève 2022 annulé

Le Salon de l’auto 2022 annulé

Pour la troisième année consécutive, la grande messe de l’automobile n’aura finalement pas lieu à Genève en février...

  07.10.2021 16:15

Top