GE: 523 personnes arrêtées en un an par la brigade anti-criminalité

chargement

GENEVE La brigade anti-criminalité a présenté son bilan 2012 lundi à Genève. 523 arrestations ont été effectuées en un an, majoritairement des individus d'origine maghrébine.

  29.04.2013, 14:19
Olivier Huber, chef de la brigade anti-criminalité (BAC) de la police.

A Genève, la brigade anti-criminalité (BAC), née après la forte hausse de la petite délinquance de rue constatée en 2011, a procédé entre avril 2012 et avril 2013 à 523 arrestations. Beaucoup de prévenus sont d'origine maghrébine.

Des ressortissants roumains ont également été des clients assez réguliers de la brigade. Ils commettent des vol à la tire dans les transports publics et près des supermarchés, a expliqué lundi devant la presse le chef de la BAC Olivier Huber. Les trois quarts des arrestations de la BAC, forte d'une vingtaine de policiers, découlent d'un flagrant délit.
 
Moins de voyous dans les rues
 
Selon M.Huber, le travail de la brigade porte ses fruits, sans pouvoir donner de comparaison. Il a destabilisé le milieu des délinquants multirécidivistes. "Aujourd'hui, nous les voyons moins dans les rues". Le policier ne veut toutefois pas crier victoire trop tôt. Il craint qu'avec l'arrivée des beaux jours, ces individus se fassent plus nombreux.
 
L'accord passé entre le gouvernement et la justice afin de serrer la vis aux petits malfrats a aussi joué son rôle dans cette sécurisation de l'espace public, a souligné M.Huber. Selon le policier, Genève a exporté une partie de sa criminalité. "Les délinquants sont allés voir ailleurs si l'herbe était plus verte".
 
13 chauffards attrapés depuis janvier
 
La police genevoise a aussi profité de son point de presse mensuel pour tirer un bilan de Via Sicura. Depuis l'entrée en vigueur de la loi en janvier, 13 personnes ont été arrêtées pour délit de chauffard dans le canton. Il faudra cependant patienter encore un certain temps avant que la loi déploie tous ses effets.
 
Pour l'instant, le comportement sur la route n'a pas changé, a déclaré le capitaine André Dudan, officier circulation et mobilité à la police genevoise. Les gens doivent d'abord intégrer la nouvelle donne et ceux qui se sont fait attraper vont en parler à leur entourage. Le bénéfice se verra à moyen terme.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

GenèveGenève: l’affaire de corruption présumée au sein de la police se dégonfleGenève: l’affaire de corruption présumée au sein de la police se dégonfle

TurbulencesVersoix: une première séance pour calmer les espritsVersoix: une première séance pour calmer les esprits

GenèveGenève: les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissiblesGenève: les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissibles

FootballVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prisonVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prison

JusticeProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantageProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantage

Top