28.07.2019, 14:31

Genève: 1200 nageurs traversent la rade sous la pluie

chargement
1/2  

A l’eau Malgré une météo maussade, 1200 nageuses et nageurs se sont jetés à l’eau, dimanche matin, pour traverser la rade de Genève. Un beau succès pour cette course amicale qui avait débuté en 2016 avec 60 participants.

Incertaine jusqu’au dernier moment en raison d’une météo capricieuse, la 4e édition de La traversée du lac à la nage s’est déroulée à Genève dans des conditions idéales: l’eau avait 23 degrés. Avec 1200 inscrits, la manifestation populaire connaît un énorme succès.

«Course confirmée»: ce message posté peu après 07h00 sur le site internet de La traversée met fin aux doutes. La police de la navigation vient de donner son feu vert aux organisateurs qui craignaient les orages.

Les nageurs convergent vers le départ à Genève-Plage. Les derniers préparatifs et les étirements se font sous une petite pluie. Le coup de brume, qui marque le départ de la première série, retentit à 08h00 précise. Le nageur le plus rapide fait partie de ce groupe. Il ralliera les Bains des Pâquis, 1800 mètres plus loin, en 21 minutes.

Du plaisir

Mais sans classement, ni podium, cette traversée est avant tout populaire. «Ne partez pas trop vite, visez les bouées jaunes et surtout prenez du plaisir», clame dans son haut-parleur Olivier Boillat, responsable de l’organisation. Une fois passé les premiers mètres pendant lesquels les nageurs se bousculent un peu, le plaisir l’emporte effectivement.

L’eau est transparente et les algues macrophytes qui ont proliféré en raison de la canicule ont été fauchées, a constaté une journaliste de Keystone-ATS qui s’est mouillée pour l’occasion. Nager au milieu du lac dans une rade paisible reste une expérience unique.

Nage en zigzag

L’accueil en fanfare aux Pâquis rend le sourire aux plus éprouvés. Le public a aussi longuement applaudi Martine, la dernière nageuse qui a passé une heure et 17 minutes dans l’eau. «J’ai un peu zigzagué», précise en souriant la nageuse de 69 ans. Habituée de la nage en hiver aux Bains des Pâquis, elle en était à sa deuxième participation.

Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné. Confidentielle en 2016 avec 60 participants, la traversée du lac a attiré chaque année plus d’adeptes. Avec 1200 inscrits – dont la doyenne de 84 ans – la jauge maximale a été atteinte, relève M. Boillat. La manifestation est portée à bout de bras par une équipe de bénévoles, dont une bonne dizaine de paddleurs qui encadrent et encouragent les nageurs sur le parcours.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

C'est fait!Natation - Mondiaux de Gwangju: le relais 4 x 100 m 4 nages qualifié pour les JO de TokyoNatation - Mondiaux de Gwangju: le relais 4 x 100 m 4 nages qualifié pour les JO de Tokyo

AttaqueAustralie: un nageur décède après avoir été piqué, probablement par une raieAustralie: un nageur décède après avoir été piqué, probablement par une raie

Top