Genève: des lettres de tsars aux enchères

chargement

vente Des photographies inédites de la famille du tsar Alexandre III ainsi que des lettres inédites des tsars Nicolas 1er et Alexandre II seront mises aux enchères le 9 décembre prochain à Genève.

  27.11.2013, 15:56
Ces clichés se trouvaient dans le palais Gatchina, détruit par les troupes nazies.

Plus de 230 lettres inédites des tsars Nicolas 1er, Alexandre II et de leur famille seront vendues aux enchères le 9 décembre prochain par l'Hôtel des ventes de Genève. Leur valeur totale est estimée entre 60'000 et 80'000 francs, ont indiqué mercredi les responsables de la vente.

Ces lettres du 19e siècle avaient été acquises par un capitaine américain envoyé en 1945 en Europe faire un reportage de guerre pour le compte du journal "Stars and Stripes". Ramenés aux Etats-Unis, les courriers ont été oubliés au fond d'une malle. La femme du soldat, à la mort de son mari, les a donnés à son voisin.

Cet universitaire a mis quelque temps avant de s'intéresser véritablement à cette correspondance. En l'examinant de près, il a alors découvert qu'il se trouvait en possession de lettres écrites de la main de tsars, a expliqué Claire Piguet, spécialiste des manuscrits de la famille impériale russe à l'Hôtel des ventes.

Des photographies inédites de la famille du tsar Alexandre III seront aussi mises aux enchères. Ces clichés se trouvaient dans le palais Gatchina, détruit par les troupes nazies. Elles ont été sauvées des flammes par Otto Hofmann, un artiste allemand membre du Bauhaus, envoyé comme soldat sur le front de l'Est en 1944.

Des reliques historiques

Otto Hofmann a conservé ces photographies comme des reliques historiques, a fait savoir Mme Piguet. L'artiste allemand, fait prisonnier par les armées soviétiques, a gardé sur lui ces images pendant toute sa détention. Libéré en 1947, il s'est établi ensuite à Berlin, à Paris et a terminé sa vie en Italie.

L'Hôtel des ventes de Genève proposera également au plus offrant d'autres objets de la Russie impériale le 9 décembre. Parmi les plus rares, on trouve une paire de vases en porcelaine, datée de 1849, qui avaient été offerts par le tsar Nicolas 1er, et dont la valeur est estimée entre 300'000 et 500'000 francs.

Depuis quelques années, l'Hôtel des ventes de Genève a su se positionner en tant qu'acteur important des ventes "russes". La vente du 9 décembre lui permet de franchir un nouveau palier. "Nous devenons un centre important pour l'art russe provenant des tsars", a souligné Bernard Piguet, le directeur de l'Hôtel des ventes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FootballVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prisonVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prison

JusticeProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantageProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantage

FéminismeGenève: concerts et tables rondes pour les CréativesGenève: concerts et tables rondes pour les Créatives

RevirementLe Salon de l’auto de Genève 2022 annuléLe Salon de l’auto de Genève 2022 annulé

Le Salon de l’auto 2022 annulé

Pour la troisième année consécutive, la grande messe de l’automobile n’aura finalement pas lieu à Genève en février...

  07.10.2021 16:15

AccidentVersoix: un automobiliste de 19 ans se tue en heurtant un hangarVersoix: un automobiliste de 19 ans se tue en heurtant un hangar

Top