Genève: l'initiative pour rétablir les anciennes lignes de trams a échoué

chargement

Mobilité L'Association des usagers des TPG et des transports publics de Genève n'a pas obtenu les 7232 signatures nécessaires à l'initiative demandant le rétablissement des lignes anciennes de trams.

  27.12.2013, 13:12
A Genève, l'initiative législative cantonale demandant le rétablissement des lignes de tram existant avant la restructuration du réseau de décembre 2011 a échoué.

A Genève, l'initiative législative cantonale demandant le rétablissement des lignes de tram existant avant la restructuration du réseau de décembre 2011 a échoué. L'Association des usagers des TPG et des transports publics (UTPG) n'a pas obtenu les 7232 signatures requises.

"Nous envisageons de transformer l'intiative 'Rendez-nous nos trams!' en pétition qui sera remise au Grand Conseil", a indiqué vendredi Christian Zaugg, membre de l'UTPG et député d'Ensemble à gauche, interrogé par l'ats. L'échéance du délai de récolte des signatures était fixée au 2 janvier prochain.

Lancée fin août, l'initiative s'opposait à la réduction du nombre de lignes de tram. Outre l'inscription dans la loi sur le réseau des transports publics des sept lignes qui existaient avant décembre 2011, le texte demandait la réalisation d'une ligne Cornavin-Rive par le pont du Mont-Blanc et d'une autre Rive-Bel-Air, par la rue du Rhône. Il prévoyait un investissement de 80 millions de francs par an sur six ans.

Critiques

Le nouveau réseau avait suscité de vives critiques lors de sa mise en place et coûté sa place à la conseillère d'Etat en charge de la Mobilité Michèle Künzler lors des élections cantonales de cet automne. Les multiples transbordements mal conçus avaient été pointés du doigt. Un expert mandaté par la Ville de Genève avait également critiqué l'option retenue par les TPG.

Entretemps, des lignes de bus ont été créées pour offrir à nouveau aux Carougeois et aux Chênois des liaisons directes jusqu'à la gare. Et avec l'entrée en vigueur du nouvel horaire en décembre, le tram 18 retrouve son parcours initial qui relie le CERN jusqu'à Carouge en passant par la gare.

Plus rapides

D'autres initiatives demandent des améliorations du réseau des Transports publics genevois. En novembre, les Verts ont déposé 11'000 signatures en faveur du texte "Des transports publics plus rapides" qui veut donner la priorité aux trams et aux bus dans le trafic, afin d'augmenter leur vitesse commerciale.

Et les Genevois devront revoter sur l'initiative de l'AVIVO "Stop aux hausses des tarifs des TPG", le texte soumis au peuple étant différent de celui qui avait servi à récolter les signatures. Il avait été accepté par 55,8% de l'électorat en mars 2013.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
HistoriqueRevivez ici le sommet historique de Joe Biden et Vladimir Poutine à GenèveRevivez ici le sommet historique de Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève

Biden-PoutineDifficile d'accéder à Genève, terre de sommets, toujours plus sécuriséeDifficile d'accéder à Genève, terre de sommets, toujours plus sécurisée

DiplomatieUn propriétaire de Founex en croisade contre l’ambassade du CanadaUn propriétaire de Founex en croisade contre l’ambassade du Canada

IncendieDe nombreux appels pour un hangar en feu à OnexDe nombreux appels pour un hangar en feu à Onex

Droits humainsUn Appel de Genève pour la libération «immédiate» de Julian AssangeUn Appel de Genève pour la libération «immédiate» de Julian Assange

Top