26.04.2016, 12:51

Genève ne cèdera pas aux pressions turques et refuse de retirer une photo d'une exposition

chargement
C'est la photo de Demir Sönmez qui irrite le pouvoir turc.

polémique Ce lundi, le consulat turc s'était plaint auprès des autorités genevoises de la présence dans une exposition en plein air d'une photo accusant le premier ministre turc de l'époque - aujourd'hui le président Erdogan - d'être responsable de la mort d'un jeune homme. Il exigeait qu'elle soit retirée. Selon Guillaume Barazzone, conseiller administratif de la ville, cette demande sera refusée.

Pour le conseiller administratif  de la ville de Genève, Guillaume Barazzone, interrogé par le Blick, pas question de céder aux pressions du gouvernement turc. Ce dernier exigeait qu'une photo accusant le premier ministre turc d'être responsable de la mort d'un jeune homme soit retirée d'une exposition en plein air sur la Place des Nations à Genève. Berkin Elvan avait trouvé la mort en 2013 sur la place Taksin, lors d'émeutes populaires. Le premier ministre de l'époque était alors Recep Tayyip Erdogan, aujourd'hui président de la Turquie.

"Genève ne se laisse pas intimider par aucun pays. Genève et la Suisse soutiennent la liberté d'expression. (...) C'est pourquoi le Conseil administratif de la ville de Genève soutient cette exposition. Il est hors de question de retirer cette photo."

Le Conseil administratif doit se prononcer officiellement sur cette question ce mardi après-midi.


À lire aussi...

GenèveLa Turquie en colère contre une photo exposée sur la Place des NationsLa Turquie en colère contre une photo exposée sur la Place des Nations

Top