28.03.2019, 11:25

Genève: un bénéfice de 222 millions en 2018

chargement
Nathalie Fontanet, conseillère d'Etat chargée du département des finances et des ressources humaines et Antonio Hodgers président du Conseil d'Etat et conseiller d'Etat chargé du departement du territoire.

Finances publiques Les comptes 2018 de l’Etat de Genève présentent un bénéfice inattendu de 222 millions de francs, soit près du double du déficit budgété. Ce résultat est dû à une forte progression des recettes fiscales.

Le budget 2018 affichait un déficit de 187 millions, a rappelé jeudi le Conseil d’Etat. Or les revenus fiscaux enregistrent un excédent de 500 millions, soit une hausse de 8% par rapport à ce budget et aux comptes de 2017. Une croissance économique plus forte que prévu et l’effet des dénonciations spontanées expliquent cet écart. Le revenu des impôts des personnes morales a augmenté de 25%.

Le gouvernement genevois relève que, pour la quatrième année consécutive, les investissements sont entièrement autofinancés et le niveau de la dette diminue. Les investissements nets se montent à 497 millions. Quant à la dette, elle baisse de 562 millions pour s’établir à 11,8 milliards à fin 2018, ce qui correspond à 23’500 francs par habitant.

Les charges s’élèvent à 8,496 milliards, soit 155 millions de plus que prévu au budget, en raison de provisions et de dépréciations d’actifs. Mais le Conseil d’Etat estime avoir mené une gestion rigoureuse des dépenses, les dépenses monétaires étant inférieures au budget.

ATS

Top