28.11.2017, 17:10

Genève: une initiative veut des primes maladie gratuites pour les résidents

chargement
 Le texte demande que les résidents genevois soient exonérés du paiement des primes.

 28.11.2017, 17:10 Genève: une initiative veut des primes maladie gratuites pour les résidents

Assurances Mardi, une initiative constitutionnelle genevoise demande la création d'une caisse maladie cantonale gratuite pour les résidents du canton, dont le financement se ferait par l'impôt.

Genève En Marche, fondé par l'ancien leader du MCG Eric Stauffer, s'attaque à l'assurance maladie en déposant une initiative constitutionnelle cantonale. Le texte demande que les résidents genevois soient exonérés du paiement des primes et que leur financement se fasse par l'impôt.

La teneur de cette initiative, dévoilée mardi par la RTS et par Le Temps, a été publiée dans la Feuille d'avis officielle. Le texte prévoit que l'Etat se dote d'une caisse maladie qui a pour mission d'assurer aux personnes domiciliées à Genève "une couverture de soins complète et gratuite pour les résidents du canton".

La caisse serait constituée sous la forme d'un établissement public autonome. Les primes des résidents genevois seraient financées par l'impôt et "inscrites au budget de fonctionnement de l'Etat". Selon Le Temps, les dépenses des Genevois pour leurs primes maladie s'élèvent aujourd'hui à 1,95 milliard de francs.

Avec son initiative sur la Santé, Genève En Marche entend proposer "une solution de rupture, dans le seul intérêt des classes populaires". Le nouveau mouvement politique estime que le mode de faire qu'il préconise, soit le financement des primes par l'Etat grâce à l'impôt, est "beaucoup plus juste et équitable".

ATS

À lire aussi...

AssurancesAssurances: les Vaudois voteront sur le remboursement des soins dentairesAssurances: les Vaudois voteront sur le remboursement des soins dentaires

dur durA cause de la hausse des primes maladie, le revenu disponible des ménages suisses reculeA cause de la hausse des primes maladie, le revenu disponible des ménages suisses recule

Top