19.07.2018, 10:56

Genève veut un projet global concernant la baignade dans le Rhône

chargement
Des jeunes qui se baignent un jour d'été (photo d'illustration).

Loisirs Le canton de Genève ne fera pas recours contre la récente décision de justice annulant les autorisations relatives à de nouveaux équipements pour la baignade dans le Rhône. Il veut inscrire ces équipements dans le projet d'aménagement du parc de la pointe de la Jonction.

Le Département du territoire (DT) entend s'appuyer sur un large processus de concertation avec la Ville de Genève, les associations concernées et les riverains, écrit-il mercredi dans un communiqué. Il prend acte des conclusions du Tribunal administratif de première instance (TAPI) concernant le défaut de planification globale dans le secteur de la Jonction.

Des riverains avaient saisi le TAPI. Se plaignant des nuisances, notamment sonores, liées à la fréquentation estivale des berges, ils s'opposaient à l'extension des pontons le long du Rhône, voulue par la Ville de Genève, et à l'installation de dix bouées dans le fleuve par le canton.

Aménagements maintenus

Pour la Ville de Genève, l'arrêt du TAPI est clair, estime Claude-Alain Macherel, codirecteur du département des constructions et de l'aménagement, en l'absence du conseiller administratif Rémy Pagani. "Un règlement autorise la baignade à cet endroit. Le succès nous oblige à trouver une solution globale, en lien avec la création du futur parc de la Jonction, raison pour laquelle la Ville ne fera, elle non plus, probablement pas recours", relève-t-il.

L'accès à l'eau et les possibilités de baignade sont maintenus dans ce secteur, selon les aménagements existants, précise le DT. Le canton va poursuivre ses actions de sensibilisation durant l'été.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Sans-papiersGenève: près de 2400 personnes sont sorties de l’ombreGenève: près de 2400 personnes sont sorties de l’ombre

TravailGenève: le nombre de travailleurs frontaliers en hausseGenève: le nombre de travailleurs frontaliers en hausse

JusticeGenève: un activiste du climat jugé au TribunalGenève: un activiste du climat jugé au Tribunal

EpidémieCoronavirus: le salon de l'auto sur le qui-viveCoronavirus: le salon de l'auto sur le qui-vive

GastronomieLes pêcheurs romands remettent des espèces méconnues au goût du jourLes pêcheurs romands remettent des espèces méconnues au goût du jour

Top