Importante opération anti-contrebande à Genève

chargement

Douanes Les douanes, les gardes-frontière et la police ont mené jeudi une opération d'envergure aux postes frontière du canton de Genève. Leur but? Mettre notamment la main sur de grosses quantités de viande importée en douce de France. Bilan mitigé.

  29.10.2015, 18:04
Près de près de 30 kilos de viande ont notamment été découverts dans une voiture et 25 kilos dans un autre véhicule privé.

Les douanes, les gardes-frontière et la police, ont mené jeudi une grosse opération anti-contrebande aux postes frontière du canton de Genève. Conduite en toute discrétion, l'action s'est soldée par un résultat mitigé.

Les agents, qui ont sillonné la frontière dans des voitures banalisées, escomptaient notamment trouver de grosses quantités de viande importée en douce de France. En fin de journée, ils en ont notamment découvert près de 30 kilos dans une voiture et 25 kilos dans un Autre véhicule privé.

Cette viande était, selon toutes vraisemblances, destinée à des restaurants ou commerces. Des perquisitions vont être effectuées, souligne Michel Bachar, le porte-parole de l'Administration fédérale des douanes. Des factures pour 10 kilos de viande datant d'une dizaine de jours ont aussi été retrouvées dans une des voitures.

Les agents ne sont toutefois pas parvenus à dénicher la grosse affaire. Un petit camion suspect a bien été intercepté, au terme d'une longue attente, mais sa remorque, qui a été ouverte après que les gardes-frontière eurent vérifié les papiers du véhicule et l'identité des passagers, s'est avérée désespérément vide.

Des trafiquants malins

L'opération, assez conséquente pour une traque visant les denrées alimentaires, a mobilisé une trentaine de personnes. Les agents disposaient de renseignements sur de potentielles "cibles". Ces cibles font preuve d'une grande méfiance et d'ingéniosité pour échapper aux forces de l'ordre.

Le phénomène de la contrebande de marchandises prend de l'ampleur et se professionnalise, relève Michel Bachar. Pour Jean-Claude Duvoisin, chef de la section antifraude auprès des douanes, les passeurs adoptent parfois des comportements semblables à ceux de trafiquants de drogue, avec des éclaireurs qui tâtent le terrain.

La contrebande de denrées alimentaires est un fléau qui induit non seulement un préjudice financier, mais comporte également un risque sanitaire, avec des marchandises avariées ou des produits qui ont été transportés sans respecter la chaîne du froid, note M. Bachar. Ce trafic peut aussi distordre la concurrence dans la restauration.

Depuis l'appréciation du franc suisse, les achats de l'autre côté de la frontière ont encore augmenté. Les gens n'hésitent souvent plus à entreprendre de longs trajets pour s'approvisionner. Pour les 9 premiers mois de l'année, en Suisse romande, 10 tonnes de viande ont été saisies et 15 tonnes de fruits et de légumes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Trafic d'animauxTrafiquant d'animaux arrêté à la douane de Riehen (BS)Trafiquant d'animaux arrêté à la douane de Riehen (BS)

contrôlesUn nouveau scanner pour camions équipe la douane suisseUn nouveau scanner pour camions équipe la douane suisse

Douanes: nouveau scanner pour camions

Un nouveau scanner mobile à rayons X pour camion a été présenté par la douane suisse lundi à Bardonnex, dans le canton...

  21.09.2015 12:39

Top