29.12.2016, 11:52

La Caisse de prêts sur gages de Genève va battre un record

chargement
La valeur des prêts sur gages délivrés par la CPPG de Genève va être supérieure à 7 361 560 francs en 2016.

Pauvreté La Caisse publique de prêts sur gages permet d'emprunter de l'argent en échange du dépôt d'un objet de valeur. Elle s'attend à atteindre un nouveau record des prêts accordés en 2016.

Des fins de mois difficiles, des factures imprévues, un besoin de liquidités: à Genève, la Caisse publique de prêts sur gages (CPPG) prête de l'argent en échange du dépôt d'un objet de valeur. Un nouveau record des prêts accordés devrait être atteint en 2016.

Le dernier record historique de la CPPG remonte au 25 novembre 2015. La valeur brute des prêts totalisait alors 7 361 560 francs. Au vu de la demande, ce montant devrait être battu en 2016, estime Denis Thorimbert, chef de service: "Le contexte économique n'est pas facile et le pouvoir d'achat des gens diminue. Les gens peuvent avoir de la fortune, mais ils sont en manque de liquidités."

La CPPG, le mont-de-piété genevois, a été créée en 1872 pour lutter contre l'usure. Cet établissement de droit public bénéficie de la garantie de l'Etat de Genève. Il permet aux personnes domiciliées en Suisse uniquement d'emprunter de l'argent à des taux préférentiels en laissant des objets en gage - surtout des bijoux et des montres mais aussi de l'or, de l'argenterie, des manteaux en fourrure, des tableaux.

Le bien peut-il être vendu?

Le critère premier est de savoir si le bien pourra être vendu en cas de non-remboursement. Les objets sont évalués sur place et l'emprunteur peut espérer repartir après quelques minutes avec de l'argent - un montant bien inférieur à leur valeur vénale. Il pourra récupérer ses biens en tout temps, moyennant le remboursement du prêt, des droits fixes et des intérêts qui sont inexistants jusqu'à 250 francs.

Sur les 3253 prêts accordés en 2015, 384 concernaient des montants jusqu'à 100 francs, 469 des sommes entre 101 et 200 francs, 863 entre 201 et 500 francs, 1450 entre 501 et 5000 francs tandis que 87 des prêts étaient supérieurs à 5000 francs. En termes de valeur, la fourchette allant de 501 à 5000 francs représentait 61% de la totalité des montants prêtés.

La durée d'emprunt peut aller d'un jour à cinq ans selon les besoins du client, indique M. Thorimbert. La limite temporelle varie aussi en fonction du montant: un an renouvelable jusqu'à 1000 francs, six mois renouvelables au-delà. Lors du renouvellement, au moins 20% du prêt doit être versé. Ce remboursement progressif met l'emprunteur face à ses responsabilités pour récupérer ses objets.

Honte de parler de ses problèmes

Aucune étude ne permet de connaître les motivations des clients de la caisse, discrétion oblige. Tout juste sait-on qu'il y en a eu 2661 à fin 2015, dont 419 nouveaux. L'âge moyen des emprunteurs était de 52 ans, comme lors des années précédentes. Selon M. Thorimbert, il y a plus de demandes en fin de mois et davantage de remboursements avant Noël, quand le treizième salaire tombe.

"On a de tout. Je pense qu'il y a une profonde solitude dans notre société, soit par caractère, soit parce que les personnes sont d'origine étrangère et n'ont pas de famille à proximité", analyse le chef de service. Beaucoup de gens n'osent pas parler de leurs problèmes financiers et demander de l'aide.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce ne sont pas que les personnes les plus pauvres qui s'adressent à la caisse. "Il faut pouvoir laisser un objet de valeur. Certaines personnes n'ont peut-être plus d'emploi, mais elles ont encore la belle montre de luxe", note le chef de service. D'autres ne savent pas gérer leur argent et sont dépassées par les contraintes administratives.

Une valeur sentimentale

Quant aux objets laissés en gage, ils ont souvent une histoire, une valeur sentimentale, ils représentent un lien familial. "C'est parce qu'ils ne veulent pas s'en séparer que les gens s'adressent à nous. Un voleur de bijoux n'aurait aucun intérêt à obtenir une faible part de leur valeur", relève M. Thorimbert. Preuve de cet attachement, plus de 90% des prêts sont remboursés.

Mais en cas de non-remboursement, les biens sont vendus aux enchères, qui ont lieu deux fois par année. Une fois le prêt, les intérêts et les frais remboursés et la commission de vente de 10% prélevée, le solde du produit de la vente est à disposition des emprunteurs pendant cinq ans.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DémographieEt les Suisses qui vivent le plus longtemps sont...Et les Suisses qui vivent le plus longtemps sont...

FootballVersoix: le match dégénère, un prévenu poursuivi pour tentative de meurtreVersoix: le match dégénère, un prévenu poursuivi pour tentative de meurtre

JusticeGenève: l’activiste du collectif pour le climat Breakfree Suisse a été acquittéGenève: l’activiste du collectif pour le climat Breakfree Suisse a été acquitté

CoronavirusCovid-19: la médecin cantonale genevoise tire la sonnette d’alarmeCovid-19: la médecin cantonale genevoise tire la sonnette d’alarme

GenèveMinistère public: Olivier Jornot candidat pour succéder à Michael LauberMinistère public: Olivier Jornot candidat pour succéder à Michael Lauber

Top