01.07.2020, 14:44

Lausanne: les Jeux olympiques de la jeunesse tirent un bilan positif

chargement
Virginie Faivre, droite, présidente du comité d'organisation des JOJ, rigole avec Grégoire Junod, syndic de Lausanne, en compagnie aussi de Ian Logan, centre, directeur général du comité d'organisation, et Philippe Leuba, conseiller d'Etat vaudois.

Sports d’hiver Les organisateurs des Jeux olympiques de la jeunesse ont montré mercredi leur bilan. La manifestation projette un bénéfice de 400 000 francs.

Le budget, qui sera formellement clôturé en fin d'année, inclut des recettes de 48,4 millions de francs. Il est composé de 37,7 millions en espèces et de 10,8 millions de prestations en nature, ont indiqué les organisateurs mercredi dans un communiqué.

Les revenus en espèces ont été composé de fonds publics de la Ville de Lausanne et du canton de Vaud à hauteur de 9 millions chacun. Ils ont été complétés par Swiss Olympic (1,4 million), la billetterie et le merchandising (2,2 millions) ainsi que le sponsoring (9 millions).

Le CIO a pour sa part contribué à hauteur de 6,2 millions. Il a également procédé à des investissements additionnels, notamment en matière de promotion et de couverture internationale de l'événement.

640’000
spectateurs ont profité des JOJ en 13 jours

Les charges opérationnelles s'élèvent à 48 millions au total, y compris la valorisation des prestations en nature de 10,8 millions. Celles-ci sont comptabilisées pour la transparence des coûts, mais ne représentent pas des entrées ou des dépenses en cash, a expliqué le directeur général des JOJ Ian Logan. "Le budget initial tournant autour de 40 millions de dollars a été tenu. Nous n'avons jamais accepté une dépense avant une rentrée."

Enquête en cours

Concernant l’accident de l’artiste russe Olga Sevastianova, l'enquête pénale est toujours en cours, a informé Ian Logan. Il a rappelé que 75'000 francs lui ont été versés par Lausanne 2020 et le CIO, à part égale. Quels que soient les résultats de l’enquête, la patineuse n'aura pas non plus à payer son traitement au CHUV, a-t-il également indiqué.

Parmi les chiffres marquants, Ian Logan a évoqué le succès populaire de la manifestation et ses 640'000 spectateurs en 13 jours, soit trois fois plus qu'aux Jeux de Lillehammer en 2016. Parmi eux, 80'000 élèves.

Le succès a été au-delà de tout ce que l’on pouvait imaginer.
Grégoire Junod Syndic de Lausanne

Les compétitions à elles seules ont attiré 350'000 amateurs. Le bilan environnemental donne aussi un résultat très positif. Quant à leur diffusion en ligne et par des TV, ces JOJ ont été regardés par plus de 150 millions de personnes dans le monde.

De nouveaux «Lausanne en Jeux»

Pour le syndic de Lausanne Grégoire Junod, "le succès a été au-delà de tout ce que l’on pouvait imaginer". La Ville compte d'ailleurs réorganiser le festival "Lausanne en jeux" qui avait réuni plus de 200'000 personnes. Elle réfléchit aussi à perpétuer cet héritage à travers des événements sportifs populaires, tels qu'une course plaisir qui pourrait avoir lieu chaque mois.

Quant au bilan du canton, "c’est une franche réussite", a déclaré Philippe Leuba, ministre vaudois du sport. La réalisation d'un certain nombre d’infrastructures a été accélérée, notamment la patinoire de Malley et le Vortex. A la Vallée de Joux, un accord tout récent permettra d'ailleurs la réutilisation de la piste élaborée à l'occasion des JOJ.

Du point de vue de l'héritage immatériel, le conseiller d'Etat a cité l’image de Lausanne et du canton à l'international, mais aussi le rapprochement entre les communes et régions vaudoises, entre le monde du sport et de l’éducation.

Fondation créée

Ville et canton vont créer une fondation qui va gérer l’héritage des jeux et exploiter l'esprit de Lausanne 2020 pour de futures initiatives sportives, nationales et internationales. Les 400'000 francs de bénéfice y seront injectés, a indiqué M. Leuba.

Jürg Stahl, président de Swiss Olympic et Christophe Duby, directeur exécutif des Jeux Olympiques, ont également salué un résultat "superbe". Ils ont aussi souligné la chance que les Jeux ont eue avec le timing, dernier événement multisportif avec 79 pays participants qui s'est déroulé avant la crise du coronavirus.

Interrogé à ce propos, "pendant les JOJ, nous ne savions rien de ce virus", a noté Ian Logan. Les Jeux se sont terminés le 22 janvier, un mois avant l'apparition de l'épidémie en Suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BilanLe Grand Conseil demande un rapport sur les JOJLe Grand Conseil demande un rapport sur les JOJ

Top