08.05.2019, 08:22

Le vignoble genevois a beaucoup moins souffert du gel qu’en 2017

chargement
Le gel a endommagé une partie des vignes genevoises.

Météo Le gel de printemps qui a sévi pendant deux nuits consécutives à Genève a causé des dégâts sur une partie du vignoble, selon des premières estimations. La région de Dardagny, La Plaine, Avully et Soral est la plus touchée avec des dégâts sur 20 à 30% du vignoble.

Mais rien à voir avec l’épisode d’avril 2017. Reste que des parcelles ont été endommagées à plus de 80% dans ce périmètre. Russin montre aussi environ 15 à 20% de dégâts en moyenne.

Les dommages sont très irréguliers rendant l’estimation difficile, indique mardi le Département du territoire (DT). Des incertitudes demeurent sur l’impact de ce gel sur l’évolution de la vigne et des inflorescences.

En 2017, les gelées avaient été bien plus marquées dans le canton. Selon les expertises, plus de 827 hectares de vignoble avaient alors été touchés à plus de 30%. Le DT précise également qu’en 2017, seuls 80 hectares étaient assurés contre le gel à Genève, contre plus de 430 en 2019.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top