Les Services industriels Genevois ont redressé la barre... énergétique

chargement

BILAN 2014 Fini la crise pour les Service industriels de Genève. Les SIG sortent d'un exercice 2014 positif de 64 millions de francs. La stratégie peu heureuse dans l'énergie éolienne est digérée.

  07.08.2015, 15:21
Un directeur d'une société active dans l'énergie au Tessin est soupçonné par la justice genevoise d'avoir trempé dans une affaire de corruption au sein des Services industriels de Genève (SIG) qui implique un ancien employé de l'entreprise semi-publique.

Les Services industriels de Genève (SIG) sont sortis de la zone de turbulences. Les déboires que l'entreprise a connus dans l'énergie éolienne et les dépenses inconsidérées qui avaient été faites dans ce domaine appartiennent au passé. Les comptes 2014, présentés mardi, témoignent de ce changement de cap.

Les SIG ont clos l'exercice 2014 sur un résultat opérationnel de 64 millions de francs. Le résultat net consolidé est en revanche négatif (-161 millions de francs), en raison du très bas prix de l'électricité, qui entraîne la dépréciation des participations que possèdent les SIG auprès de certains producteurs suisses d'énergie.

Des investissements à long terme

Il s'agit de correctifs comptables, et non d'une perte d'argent, a souligné le directeur général des SIG Christian Brunier. "Tant que nous ne vendons pas, nous ne perdons rien", a-t-il insisté. Et l'entreprise n'a aucunement l'intention de se défaire de ses participations, qu'elle considère être de bons investissements.

Aujourd'hui, la sérénité est revenue. La société, qui compte 1610 postes de travail, a réalisé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de francs, en léger recul par rapport à 2013, à cause notamment de conditions climatiques clémentes.

L'an dernier, 94% de l'électricité fournie par les SIG était d'origine renouvelable et garantie sans nucléaire. L'entreprise va poursuivre ses efforts dans le domaine. Elle mise notamment sur la géothermie, et effectue actuellement des sondages dans le sous-sol du territoire genevois.

Visite constructive dans le Jura

Les SIG n'ont pas non plus tiré un trait sur l'énergie éolienne. "Nous sommes allés dans le Jura dernièrement, avec une Autre philosophie", a souligné M. Brunier. L'entreprise ne part plus dans l'idée de tout diriger, mais plutôt d'offrir un support à des projets. Cette approche semble être mieux appréciée.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

GenèveGenève: l’affaire de corruption présumée au sein de la police se dégonfleGenève: l’affaire de corruption présumée au sein de la police se dégonfle

TurbulencesVersoix: une première séance pour calmer les espritsVersoix: une première séance pour calmer les esprits

GenèveGenève: les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissiblesGenève: les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissibles

FootballVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prisonVersoix: un match de foot dégénère, il finit en prison

JusticeProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantageProcès en appel de Pierre Maudet: pour ses avocats, l’ex-conseiller d’Etat n’a pas accepté un avantage

Top