15.11.2018, 13:50

Retrait des cartes de crédit de l’exécutif de la Ville de Genève

chargement
Le conseiller administratif Guillaume Barazzone a été épinglé à propos de ses notes de frais.

Frais professionnels Le Conseil municipal de la Ville de Genève ne veut plus que les magistrats disposent de cartes de crédit personnelles au nom de la Municipalité. A la suite de l’audit de la Cour des comptes sur les frais professionnels, il a adopté mercredi soir deux projets de délibération dans ce sens.

Ces propositions du PLR et de l’UDC ont été adoptées à de larges majorités, a indiqué jeudi à Keystone-ATS Eric Bertinat, président du délibératif, confirmant une information de la RTS. Selon le texte du PLR, il s’agit de s’aligner sur la pratique en vigueur dans les autres villes du pays. Quant au projet de délibération de l’UDC, il supprime l’article sur les cartes de crédit du nouveau règlement.

Après le rapport de la Cour des comptes sur les frais professionnels et l’utilisation abusive par certains magistrats de leur carte de crédit professionnelle, le Conseil administratif a modifié le règlement ad hoc. Depuis le 1er novembre, la carte de crédit professionnelle est à la charge des comptes personnels de leurs titulaires, qui pourront se faire rembourser sur justificatif.

Le délibératif n’a pas jugé la mesure suffisante et a voulu donner un signal fort. Ses décisions entreront en vigueur si elles reçoivent l’aval du Service de surveillance des communes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RapportGenève: l’élu de la ville Guillaume Barazzone admet des frais professionnels excessifsGenève: l’élu de la ville Guillaume Barazzone admet des frais professionnels excessifs

Top